Bienvenue dans le cimetière de la LATH
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thunder From Down Under

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 24
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mar 04 Nov 2008, 10:01 pm

ben aller scorp , maintenant que ta toutes tes chansons , ta interet a poster la sweet se soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mar 04 Nov 2008, 10:03 pm

NékroMétal a écrit:
ben aller scorp , maintenant que ta toutes tes chansons , ta interet a poster la sweet se soir ^^

Euh, j'vais essayer, mais pas sur ^^', au pire, ce sera demain, dans les alentours de 17h, truc dans le genre ^^

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 24
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mar 04 Nov 2008, 10:06 pm

truc dans le genre 17 h , tu te ramase un coup de pompe dans le cul tellement fort que meme ton pere voudra jamais etre gay! (only jocking hein ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mar 04 Nov 2008, 10:11 pm

Comme si tu me faisait peur Laughing Gnihi !

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 24
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mar 04 Nov 2008, 10:13 pm

ho le chevelu fais pas la malin , j ai tjs certaines photos et anecdote contre toi ^^Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lLinks
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3218
Age : 25
Localisation : Under the weeping moon.
Rang : Elite
Camps : Anti
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mar 04 Nov 2008, 10:18 pm

osef non ? donc fin du flood.

_________________


Profil LastFm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/lLinks
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 5:19 pm

Thunder From Down Under: Chapitre 14 : Sacrifice.


Le lendemain soir, à 16h34

http://fr.youtube.com/watch?v=YweqyZzL0uM&feature=related

L’amphithéâtre était remplit de monde. Tout le monde, pour la première fois, étaient venu : Elfy, accompagné d’Atlantis, qui ne la lâchait plus, Merdabill, avec une amie à elle, une dénommée Kana, Kiba et Nékro, Lotto, Vader, qui jouait des biceps, Heineken, Lisander, Benji, qui avait été félicité du meurtre de K. Jonas, Jaberwok, Océane, Otaku, Mite … Tous étaient là, attendant lLinks. Après quelques dizaines de minutes de plus, il arriva. Il était sale, en jean et T-shirt, les cheveux gras et en batailles, et des cernes sous les yeux. Il les regarda, tous, un par un, comme si il avait quelque chose d’horrible à dire. Il se mit devant eux, solennellement, et dit, d’une voix, brisé :
- Bien, vous êtes tous venu. J’ai jamais vu ce putin d’amphi aussi remplit, dit-il, esquissant un sourire, qui s’effaça rapidement. Durant la journée, de nombreuse information me sont parvenu, ne faisant que confirmer mes doutes. Tous les soldats des Ying et du KKK ont rejoint les JB. Ils ont écrasé définitivement l’inquisition, et ont pris tout les territoires de cette ville. Nous sommes les seuls qu’ils n’ont pas encore écrasés. Ils contrôlent tous les trafics, tout ce qui se vend passe par eux, ils touchent des revenus sur tout. Malgré la mort de ses deux frères, le dernier, Jo Jonas, n’a fait que s’enrichir et prospéré.
- On a qu’à leur reprendre des territoires, et peu à …
- Non, ça ne servirait à rien. Chaque territoire qu’on prendra sera immédiatement reprit. Ils sont bien trop nombreux, maintenant. Si on voulait les détruire, il aurait fallu le faire avant.
- Ce qui veut dire … ?!
- Qu’on est dans une merde très profonde.
Plus personne ne parla pendant de longues minutes, analysant les paroles de lLinks. Heineken finit quand même par dire :
- Et, on va rester la, à ce sucer la bite jusqu’à c’que ce fils de chienne vient nous trouer le cul ?!
- Non. Il y a un moyen de s’en sortir, mais pour ça, j’aurai besoin de 4 volontaires…
Dès qu’il prononça ces paroles, tout le monde se leva, comme un seul homme. Un demi-sourire barra le visage de lLinks, qui ajouta :
- Qui devront mourir.
Tout le monde se rassit précipitamment. lLinks attendit, et Nékro finit par dire :
- Mais, pourquoi ?!
- C’est très simple. Quatre volontaires devront faire face au JB, le temps que les autres partent. Et je ne vous le cache pas, ils devront donner leur vies pour les autres. J’ai besoin de quatre volontaires, dont je prendrais la tête.
Personne ne parla plus, tous réfléchissait. Etait-il prêt à mourir ?! Pour ces gens qu’ils ne connaissaient pas tant que ça, finalement. lLinks patientait, en commençant à s’inquiéter. Il n’en forcerait aucun, mais, s’il était seul, ils allaient tous mourir. Finalement, Lotto se leva, et dit :
- Je viendrais.
Il descendit, et se plaça, debout, à côté de lLinks. Maudissant sa couardise, Lisander lança :
- Il ne sera pas dit qu’un Blood Angel aura refusé une belle mort ! Je suis avec toi, dit-il, en descendant à son tour.
Là, Atlantis, à son tour se leva, et allait dire quelque chose, lorsque lLinks le coupa :
- Non At’, toi, tu reste là.
- Mais … pourquoi ?!
- Un gars m’a filé ça, ce matin. En l’occurrence, il y quelqu’un qui t’attend.
Atlantis attrapa l’enveloppe que lLinks lui avait lancée. Rougissant en voyant les photos de ses ébats avec Elfy, il se rassit. Personne, après ça, ne se leva. Il ne manquait plus qu’un homme à lLinks, et ils pourraient repousser les JB assez longtemps. Dix minutes s’écoulèrent dans le silence le plus totale. Alors que lLinks allait parler, la porte s’ouvrit, montrant, à la vue de toutes les personnes présentes, un Crysis dans sa combinaison. Avant que qui que ce soit ne puisse dire quoi que ce soit, il lança :
- Je viendrais, si vous m’acceptez.
lLinks réfléchit un instant, puis dit :
- Soit donc le bienvenue.
Neurosis se tint alors au côté de Lotto.

lLinks regarda ses hommes. Tous étaient près à mourir, avec lui, et il en était fier. Se retournant vers les autres, qui étaient toujours assis derrière lui, il leur dit :
- Maintenant, c’est l’heure du départ. Depuis le début, cette ville était le synonyme de la mort, de la corruption, et de la pourriture. Prenez le premier avion, train, ou bateau, et partez d’ici. Je vous dis donc, non pas adieu, mais, à plus, on se reverra en enfer, mes amis.
Le Spartan se leva, et leur dit :
- Je ne vais pas vous dire que j’ai été honoré, ou quoi que ce soit de ce genre, d’être votre chef, vous le savez déjà. Portez vous bien, ceux qui meure vous saluent.
Et il sortit, suivit des trois autres.

Ils se retrouvèrent dans l’air frais de la nuit, leur dernière nuit. lLinks sortit ses clés, et se dirigea vers son petit van. Il se mit sur le siège du conducteur, et dit aux autres :
- Montez, on va chercher de quoi mettre une branlée mémorable à ces fils de pute !
Ils sautèrent à l’arrière.

http://fr.youtube.com/watch?v=Km8xIs24UeY

Après le départ de lLinks est de ses hommes, Heineken se leva, et, leur faisant face, il dit à l’assemblé :
- Vous l’avez entendu. Nous devons quitter la ville. Vers 23 heures, ce soir, ce sera le chaos. Si lLinks et les autres se sacrifient, c’est pour que vous puissiez partir, alors faite le. Je veux que vous soyer tous partit. Est-ce que c’est bien clair ?!
- Ouais, ouais, ronchonna Merda’.
- Bien, alors au revoir, en espérant de vous revoir un jour, vivant.
Il sortit de la salle, bientôt suivit par les autres. Il croisa Mite dans les couloirs, qui tenait son fils par la main. L’arrêtant, il lui demanda :
- Tu l’as amené ?!
- Il a vu Jess se prendre une balle dans la tête, je ne pense pas que cette réunion le choquera plus que ça.
- Sans doute. Tu va faire quoi ?!
- Je pars pour Tahiti, pour l’élever correctement.
- A l’ombre des cocotiers, hein ?! Dit-il, en plaisantant.
- Et toi ?!
- Je vais à Rio. J’y aie quelque copain.
- Ok, ben… à la revoyure !
- Yep …
Et elle partit. Comme tout le monde. Réalisant qu’il était le dernier encore dans l’amphi’, Heineken mit ses mains dans ses poches, et partit, lui aussi. Lorsqu’il sortit, il vit un van tourner au coin de la rue. Baissant les yeux, il partit vers sa voiture.

http://fr.youtube.com/watch?v=RO1y7WQfD9c&feature=related

Alors qu’ils chargeaient le van, lLinks ne put s’empêcher d’être fier d’eux. Ils avaient accepté de mourir à ses côtés, pour aider les autres à fuir. Dès que le van fut plein, il dit :
- Bon, il n’y qu’un seul endroit ou on pourra se retrancher correctement …
- Notre bon vieux QG, dit Lis’.
- Oui. L’hôpital a été rebâti, même si il ne sert pas, et notre ancien QG est toujours debout, dans les fondations. Mais assez parlé, on y va.

21h12, Hôpital Velpeau.

lLinks gara le van. L’hôpital avait pas mal changé, mais on le reconnaissait sans peine. Il passa la porte, deux caisses d’armes et de munitions sous les bras. Il partit vers le mur à l’est, qui était le mur de la salle d’attente, qui, étant au premier étage, donnait sur toute la partie extérieure de l’entrée. Le seul point d’accès à l’hosto était sous contrôle. Installant la mitrailleuse portative, il se demanda s’il allait mordre à l’hameçon. Bien quede fausses infos leur avaient été balancées, il restait tout de même une place pour le doute. Soudain, Lis’ le bouscula, l’arrachant à ses pensées. Il se remit au travail. Lorsque l’installation fut finit, lui et Lisander installèrent une mitrailleuse au niveau de l’escalier, au cas où certain tenterait d’entrer, pendant que Lotto et Neuro’ montaient sur le toit. Lisander partit piéger le van, et links retourna dans la salle d’attente, ou, se dit-il, leur tombeau. Souriant, il s’assit, et s’ouvrit une bière.

Heineken arriva à l’aéroport, son passeport à la main. Pour la première fois de sa vie, il s’était déplacé dans la ville sans armes. Il se sentait à poil. Après avoir abandonné sa voiture dans la rivière, il avait pris un taxi jusqu’à l’aéroport. Regardant autour de lui, il vit Merda’, assise sur un des nombreux sièges, en train de lire ce qui ressemblait à un manga. Il s’assit à côté d’elle, et lui dit :
- Alors, tu pars, finalement ?!
- Tu ne peux pas savoir à quel point j’aurais voulut rester …
- Eh ben, pourquoi t’es pas allé avec lLinks ?!
- Je ne sais pas, je …
- …
- Tu va où, toi ?!
- J’pars à Rio, et toi ?!
- Rio ?! Après notre chère ville, le plus grand repaire de mafieux du monde ! Tu ne veux pas perdre la main, hein ?!
- Sans doute … je connais deux-trois gars là-bas, qui pourraient me loger quelque temps. Mais alors, toi, donc, tu va où ?!
- Je … n’sais pas …
- Tu va partir ?!
- …
- Bon, je te laisse, mon avion va partir. Il se pencha, et lui déposa une bise sur la joue. On s’reverra !
- Peut être … dit-elle, septique, en le salua de la main.
Il partit, et elle resta seule. Elle finit par se lever, et partir, à son tour.

23h45.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amv%2B300/video/x1pfq3_amv-300_shortfilms

lLinks attendait. Etrangement, personne n’était venu. Craignant qu’ils aient compris la ruse, il sorti son portable, puis voyant les lumières de phare de voiture dans l’allée, se ravisa, et cria aux autres :
- Ho, les gars, je crois que c’est l’heure.
Lisander se leva, et regarda par la fenêtre, et vit, à son tour, des phares de voitures aprrochant. Il s’accroupi, et se mit en joue, Neuro suivant son exemple, tandis que Lotto s’installa à la mitrailleuse de l’escalier. Les voitures se garèrent à une certaine distance du bâtiment, près du parking, là ou il y avait un petit muret ou se retrancher. Soudain, tout les phares s’éteignirent, et une voix déchira le silence :
- Vous avez une chance : Ou vous déposez les armes, et on vous épargnera peut être, ou vous mourez.
D’une seule voix, les quatre crièrent :
- Va chier !
Dès qu’ils prononcèrent ces mots, le crépitement d’armes automatiques commença à se faire entendre. Alors qu’ils tentaient de riposter, lLinks cria :
- Lis’, on voit que dalle ! Fait péter le van !
- ‘Key
Quelques secondes plus tard, le van explosa dans une colonne de flamme, éclairant toute la scène en contrebas. Dès qu’il eu un champ de tir visible et dégager, lLinks ouvrit le feu, imiter par Lis’ et Neuro. Tandis que leurs balles vendaient l’air, et les crânes, Lotto cria :
- Faite gaffe, ya un putin de truc qui s’approche !
Alors qu’il rechargeait, lLinks vit une voiture qui fonçait sur le bâtiment, tout feu éteint. lLinks cria à Neuro :
- Flingue cette bagnole de merde, ils vont niquer le mur !
Neuro’ commença à mitrailler le van, n’arrivant pas à l’arrêter. Il parvint finalement à toucher le conducteur, qui, perdant le contrôle du véhicule, s’écrasa contre un arbre. La voiture explosa peu après, enflammant l’arbre, et offrant plus de lumière aux soldats de la LATH, qui commençait à faire reculer les JBs. Contre toute attente, ils allaient peut être même gagné, se dit lLinks, en espérant. Cette unique seconde d’inattention lui couta cher : il ne remarqua pas la grenade qui venait de passer par la fenêtre. L’explosion le projeta contre le mur, et fit de même pour Neuro et Lis’. Se relevant, il courut à la fenêtre, et vit ses adversaires courir pour se mettre à l’abri de l’hôpital. lLinks, jurant, se mit à les abattre, un par un, mais quelques-uns parvinrent à trouver refuge à l’intérieur. Neuro cria à Lotto :
- Ils sont entré, ça va être à toi !
En effet, du haut de ses escaliers, Lotto vit deux groupies avancer, arme au poing. Il les faucha, avant même qu’elle l’ait vu. Il rechargea, et se tint près pour une nouvelle attaque, maintenant qu’ils étaient avertis de sa présence. lLinks cessa soudainement le feu, imiter par Neuro et Lisander. D’en dehors, quelqu’un s’avança, et dit :
- Vous n’avez pas d’autre choix que la mort, et vous ne vous en rendez pas compte ! Faite comme moi, rejoignez les JB ! Il n’y pas d’autre solution, sinon la mort !
lLinks regarda l’homme qui venait de parler. Pas très grand, les cheveux lui arrivant aux épaules, il lui rappelait vaguement quelqu’un. D’un coup, la mémoire lui revint, et il le regarda d’un air méprisant, avant de lancer :
- Trahir la THA et rejoindre cette bande d’abruti, incapable de viser correctement ?! Te fourre le doigt dans l’œil, jusqu’au cul, Listing !
- N’êtes-vous donc que des imbéciles ?! Vous pouvez vivre et non …
La balle l’atteint au milieu du front, le tuant sur le coup. lLinks satisfait de son tir, se mit en joue, et se remit à tirer. Alors que les coups de feu étaient échangé devant l’hôpital, quelques groupies avait été envoyé pour attaqué par derrière. Elles trouvèrent une petite porte de service, la passèrent, et se retrouvèrent dans le bâtiment. Elles avancèrent prudemment, et, passant une seconde porte, se retrouvèrent dans la salle d’opération d’urgence, sans avoir remarqué le fil qu’elles ont cassé en ouvrant la porte.

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 5:27 pm

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amv%2B300/video/x1jmac_halo-3_shortfilms

Dans la salle d’attente, une lumière rouge se mit à clignoter. Sans bruit, lLinks leva le poing en direction de Neuro’, qui, comprenant ce qu’il voulait dire, devint invisible, et partit en direction de la salle d’opération. Satisfait, le Spartan lança une grenade par la fenêtre, et reprit le tir. La grenade explosa non loin d’une voiture, déchiquetant un corps ou deux. Tandis que Lis’ avait sortit le minigun, et tirait, sans viser, au milieu des voitures, lLinks avait sortit un sniper, et, ajustant à chaque coup son tir, enlevait la vie à chaque balle tirée. La situation n’était pas si désespérer, après tout.

Neurosis arriva devant la salle d’opération. Vérifiant que son invisibilité fonctionnait toujours, il entra dans la salle, aussi discrètement qu’une ombre. Il ne mit que quelque secondes à comprendre que les groupies avaient quitté les lieux. Etant donné qu’elle n’était pas sortit par ou il était arrivé, et que toute les autres portes étaient fermé à clé, il se dit qu’elle avait demi-tour, et qu’elle était sortit. Soudain, en voyant l’objet carré sur une des tables, il comprit. Avant qu’il ait put bouger, la bombe explosa. Il parvint à éviter l’onde choc en se couchant sur le sol, mais le plafond de la pièce s’effondra alors sur lui. Tentant de se relever, un pied musclé s’abattit sur son torse, l’empêchant de se relever. L’homme qui le retenait n'était pas très grand, mais ses muscles faisait peur à voir. Il tenait dans une main un colt, et un portable dans l’autre. Ses origines asiatiques étaient évidente. Le regardant de haut, l’ancien Ying dit :
- Fin de la route.
Et il lui tira une balle dans la tête. Tandis qu’une flaque de sang commençait à couler de la tête de Neuro, le Ying cria :
- Bouger vous le cul !

L’explosion fit trembler le bâtiment. lLinks, surpris, dit à Lisander de tenir les JB en respect, le temps qu’il aille voir ce qui se passait. Le Blood Angel acquiesça, et recommença à tuer tout ce qui bougeais. Le Spartan arriva à la position de Lotto, qui lui dit que l’explosion avait fait qu’un pan du mur s’était effondré sur la mitrailleuse, la rendant hors d’usage. lLinks jura, et descendit à l’étage inférieur. Avançant prudemment, il finit, après avoir traversé la moitié du bâtiment, par arriver devant la salle d’opération, sur laquelle le toit s’était effondré. Il arriva juste à temps pour voir un homme exécuter Neuro. Restant à couvert, lLinks écoutait ce qu’il disait. Dès qu’il eu crié ses ordres, le Spartan sortit de sa cachette et lui logea une balle entre les omoplates. Il s’effondra dans un râle. Les groupies ouvrirent le feu sur lui, mais il esquiva les balles en faisant une roulade. Il se mit à genou, et en tua une autre. Quelques balles le touchèrent au torse, mais elles rebondirent sur son armure. Il acheva les deux autres, puis remonta en haut, abandonnant le corps de Neuro’. En passant, il dit à Lotto de se tenir prêt. Il arriva près de Lisander, qui continuait de tirer. Ses yeux brillaient d’une lueur rougeâtre, et il riait comme un dément. Jugeant cela bon pour eux, lLinks se remit en joue, lorsqu’il entendit des coups de feu provenant de l’escalier. Il se retourna, et vit Lotto, qui, marchant à reculons, se hâtait de quitter son poste.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amv%2B300/video/x5lvd8_300-spartans-get-down-with-the-sick_shortfilms

Il arrosait le couloir de balles, et cria :
- Ils arrivent ! J’n’ai pas put les … retenir !
Il ferma la porte, et courut auprès d’eux. lLinks commença à monter l’échelle pour accéder au toit, Lotto sur ses talons. Dès que ces deux là furent montés, lLinks cria à Lis’ :
- Monte !
- Partez, j’vais les retenir !
- Joue pas au con et monte, putin !
- J’ai dit que je restais ! Lui hurla le Blood Angel, alors que la porte commença à céder.
lLinks le regarda un instant, du haut de l’échelle, et finit par, à regret, fermer la trappe. La porte céda, et des JB entrèrent. Le Blood Angel, son épée Ultramarine à la main, se jeta sur ses adversaires, qui, pris au dépourvu, tombaient comme des mouches sous les coups de Lis’. Alors qu’ils commençaient à contre attaquer, les yeux du Blood Angel devinrent subitement plus rouges, et une envie de sang le fit rugir. Décapitant à tout va, le Blood Angel se retrouva subitement encerclé. Faisant fit de se détail, alors que le sang coulait autour de lui, sa rage l’emportant, il continuait de se battre, et à fendre les chairs. Son armure était fendue de toute part, et ses plaies de plus en plus béantes, mais la rage le poussait à continuer à tuer. Peu à peu, il reculait, et finit par tomber à genou. Le bain du sang de ses adversaires le remplit de joie, et, défiant l’homme qui s’apprêtait, il dit :
- Tiens-toi le pour dit, connard, j’vous aie bien baisé !
- Et tu en es mort.
Le coup le transperça entre les deux yeux, et il tomba en arrière. Sur son visage, un sourire satisfait se dessinait, qui glaça d’effroi ceux qui le regardait.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/amv%2B300/video/x2t5j4_mmv-300_creation

Dès qu’il n’entendit plus le fracas des armes, lLinks sut que Lisander était mort, et que ça allait bientôt être leur tour. Lotto s’était accroupi derrière une caisse de ventilation, et lLinks derrière l’une des sorties de cheminée, attendant l’inévitable. Soudain, la trappe vola en éclat, et un homme en sortit. IL fut fauché par les balles, mais de plus en plus d’homme sortirent, et bientôt, une bonne dizaine de soldats s’étaient retranchés sur le toit. Alors que lLinks et Lotto avaient de plus de plus de mal à riposter, Georg arriva par la trappe, et dit :
- Rendez-vous, vous ne …
Lotto se leva, et tira sur Georg, qui put éviter le tir en plongeant au sol, mais Lotto, lui, ne put éviter celui d’un des soldats, qui le toucha à la poitrine. Il s’effondra sur le sol. lLinks, rageant de ne rien pouvoir faire, se mit à tirer en direction de ses ennemis, mais eux, l’ignorant, criblèrent Lotto de balles. Bientôt, le fier motard ne bougea plus, son sang répendu sur le sol. lLinks désormais seul, ne bougea plus, lui non plus. Une voix se fit entendre, alors que tous les soldats cessèrent le feu :
- Rend toi, tu ne peux plus rien. Tes hommes sont morts, et je sais que tu n’es pas bête au point de les suivre.
Le Spartan se leva, et, faisant face aux soldats de JB, dit :
- Non.
Et il jeta son arme.
- Et ton épée ! Lui cria Georg
L’épée rejoignit le fusil.
- Et le casque !
Le casque fit de même.
- Maintenant, à genou ! Et les mains sur la tête !
Le Spartan s’exécuta.
Voyant sa docilité, Georg sortit un Talkie-walkie, et dit quelque chose dedans, que lLinks ne put entendre. Quelques minutes plus tard, un homme arriva sur le toit. Il était habillé d’un T-shirt noir, les yeux noir, avec du mascara noir, un jean slim noir, et les cheveux noir lui tombant sur le visage. Il avait une veste de costard noir, un chapeau haut de forme noir, et une tenait une canne blanche dans sa main gauche. IL s’approcha de lLinks, et dit :
- Bien, bien bien bien, je vois que tu te soumets enfin à mon autorité !
- Joe Jonas, hein ?!
- En effet. Alors, tu te soumets enfin ?!
- Va chier, connard ! Dit lLinks, sur de lui.
- Que … ?! Je devrais te tuer, fils de chienne
- En effet … dit lLinks, mystérieusement.
- Mais, je vais te garder en vie, juste le temps de te faire souffrir, et regretter tes paroles, chien.
lLinks releva la tête, fier, mais, intérieurement, il était fini. Son dernier espoir était partit. Il allait vivre en souffrant, alors, que Jess, elle, était morte, et il ne l’avait même pas vengé. Soudain, il vit le soleil se lever. Alors que le soleil montrait son petit bout de nez, un reflet l’aveugla un instant. Regardant sa source, qui n’était qu’autre que la fenêtre d’un immeuble, plus loin, il comprit. Quand Joe Jonas se retourna vers lLinks, il ne vit qu’un homme souriant.
- Qu’est-ce qui te fait sourire comme ça, pauvre rejet de chienne ?!
lLinks regarda une dernière fois le soleil, puis ferma les yeux. C’était le signal. La balle de sniper vola, et l’atteignit à la poitrine, transperçant son armure. PLa puissance du coup projeta lLinks en arrière. Il tomba sur le sol, presque mort. Jonas se précipita vers le corps. Dans un dernier souffle, lLinks lui cracha au visage, et, une dernière fois, ferma les yeux. Sa dernière pensée vola pour Jess. Alors qu’il mourrait, et que Jonas jurait, un étrange bruit se fit entendre. C'était un court bruit électronique qui se répetait à intervalle irrégulier, devenant de moins en moins espacé. Jonas se retourna, et Georg se précipita pour voir le cadavre du Spartan. Le bruit, se fit de plus en plus rapide. En regardant sous l’armure, par le trou qu’avait causé le sniper, Georg le vit. Hurlant de partir, il se précipita vers l’échelle. Trop tard. Le bruit se transforma en un long son continu, durant quelque seconde. La dernière chose que Jonas fit, en comprenant, fut d’écarquiller les yeux. D'un coup, la bombe explosa. Sur six pâtés de maison, les égouts, dans une explosion phénoménale, se soulevèrent littéralement sous les flammes. Tout le quartier fut enflammer, détruit, explosé. Les flammes montaient de partout, les bâtiments s’écroulaient. Al scène ressemblant à un tableau de l'apocalypse. L’hôpital, au centre de l’explosion, fut complètement détruit. Les murs s’effondrèrent, tout le bâtiment entier s’enflamma, tel le brasier de l’enfer. Les cris, aussi soudain qu’horrible, suivirent le rugissement de l’explosion. Une deuxième suivit, plus puissante que la première. Ce qui restait des bâtiments effondrés fut finalement détruit. Une explosion digne d’un maître, soit le dernier travail de Jaberwok pour la LATH. Le détonateur, régler sur le rythme cardiaque de lLinks, se déclenchait lorsque le cœur de ce dernier cesserait de battre. L’explosion avait rasé plus de huit pâtés de maison, réduisant les maisons alentour en cendre. De l’hôpital, il ne restait plus qu’un cratère fumant. Même dans la mort, lLinks avait achevé son ennemi. Dès qu’ils étaient entrés dans l’hôpital, leur sort était régler.
- Un putin de bon chef, se dit Merda’, de l’immeuble ou elle était. Rangeant son sniper. Elle le quitta, et, marchant dans les rues détruites, elle fut satisfaite.

http://fr.youtube.com/watch?v=wPJM4czWkNw&feature=related

Vingt années s’étaient écoulées. Vingt longues années. Le temps était passé comme une flèche, se dit Kiba, en descendant de l’avion. La ville n’avait que peu changé, se dit-il, en regardant autour de lui, ou, du moins, l’aéroport. Il arriva dans le hall d’entrée, ou Mite, Merda’, Nékro, Heineken, Benji, et cinq autres personne qu’il ne connaissait pas l’attendait. Mite s’approcha, et lui murmura quelque mot à l’oreille. Regardant l’un de ses hommes qu’il ne connaissait pas, il finit par reconnaître Marc, qui, maintenant âgé d’environ 30 ans, avait beaucoup changé. Heineken s’approcha de lui, et lui dit :
- Alors, petit, t’es prêt a prendre en main cette poignée d’incapable qu’on nomme la LATH ?!
- Je croyais que la LATH était morte avec lLinks, il y a plus de vingt ans ?!
Dirty-Lord et Bobby se regardèrent, consterner, et Nékro leva les yeux au ciel. Kiba prit une inspiration, et dit à Marc, en l’entrainant vers une des grandes baies vitré :
- Tu vois, la LATH est un phénix, et, comme lui, elle renait éternellement de ses cendres.
- Ok, dit Marc, un sourire énigmatique aux lèvres.
Et il partit rejoindre les autres. Kiba resta là, quelque instant, et contempla le ciel. Ce qu’il vit, là-haut, nul autre que lui ne le sut jamais. La seule chose que l’on sut alors, c’est que, faisait fit de la mort, la LATH était à nouveau de retour.

FIN


( Et si, c'est fini, j'vous dis, c'est FINI )


Je voudrais remercier Psycho :
Nékro, pour son travail sur la musique qu'il a plus ou moins bien accompli
lLinks, pour son aide au niveau de la musique
Jess, pour sa participation à l'écriture de la scène entre elle et lLinks
Kiba, pour ses musiques grandement apprécier
Et tout les membres de la LATH qui m'ont encouragé Gnihi ! , un grand merci à vous tous.

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 24
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 5:52 pm

"Nékro, pour son travail sur la musique qu'il a plus ou moins bien accompli"
que fais se "plus ou moins bien" dans cette phrase a ma gloire ?!? ^^

non je déc superbe fin , digne de la fic ^^
Mais au faite il devait pas y avoir.. ha mais si mais c est affraid SUSPENCE affraid pour tout le monde sa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
death-metal

avatar

Féminin Nombre de messages : 747
Camps : Neutre
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 6:21 pm

J'adore Shocked A un moment j'ai cru voir un film tellement c'est bien fait!! Vraiment super ce chapitre! Et c'est nul qu'elle soit fini Sad ... Mais bravo quoi Yeah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lLinks
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3218
Age : 25
Localisation : Under the weeping moon.
Rang : Elite
Camps : Anti
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 6:36 pm

Putin excellente fin, je suis mort comme un true guerrier spartan et fier ! Noel

chapeau pour cette fic elle a été vraiment superbe, les musique était super pour cette épisode, jayjay scorp'

_________________


Profil LastFm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/lLinks
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 24
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 6:54 pm

Une vraie apothéose, ce chapitre ! Excellent travail, Scorp', tu as un avenir dans l'écriture de nouvelles d'action, crois-moi ! agenou

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 7:14 pm

Mouais, c'est pas sur, ça, Kiba, vu mes notes en rédactions ... ^^
Merci beaucoup à tout les quatre, beaucoup Embarassed Gnihi !
Et, Death-metal, va être un peu dur de la continuer, maintenant ^^

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLANTIS

avatar

Masculin Nombre de messages : 3215
Age : 24
Rang : Floodeur tout prêt de l'avertissement
Camps : anti
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 7:43 pm

ta oublier un truc


qui c'étais le gars qui voulais voir moi et elfy avec les photo ??



GÉNIALE !!!!!
dommage que ce soit la fin Sad SadSad SadSadSad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 7:57 pm

ATLANTIS a écrit:
ta oublier un truc


qui c'étais le gars qui voulais voir moi et elfy avec les photo ??



GÉNIALE !!!!!
dommage que ce soit la fin Sad SadSad SadSadSad

C'est un gars qui prenait des photos que lLinks a récupérer, rien de plus
Merci Very Happy

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vader

avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 9:59 pm

Franchement j'ai jamais lu une fiction aussi bien réalisé je te dit un grand BRAVO

T'en fais une autre quand Gnihi ! ?

Et si tu sors un jour un livre préviens nous te l'achete avec un autographe en prime ( comme sa si tu deviens célébre ....... Psycho )


Mais quelle fin de fiction oO !

Le coup de la bombe génial ^^ !

Lis qui meurs dans un pur carnage éxellant !

Moitié envie de tout relire depuis le début .......

J'ai adoré ta fiction du début a la fin


Seul démole ma toute petite participation a l'histoire m'enfin le catcheur aura bien réussi a se faire une place dans les légendes du catch dans une autre ville Gnihi ! Psycho


Une autre une autre une autre une autre une autre une autre Gnihi ! !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfy
Chroniqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1446
Age : 24
Localisation : Dans le chateau de Bran avec mon frangin biensur!!!
Rang : Chroniqueuse de littérature
Camps : Dangereuse Vampire anti
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Mer 05 Nov 2008, 11:39 pm

Franchemnt magnifique !! c'est super bien !!!
tu ecris vraiment super bien, et c'est vraiment dommage que ce soit fini.
Si t'as de l'inspi pour une autre hésite pas surtout ... Razz

encore une fois... excellent !!!!!!
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larme2fleur.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Jeu 06 Nov 2008, 8:18 am

OUIN! Sad Crying or Very sad Sad c'est dejà fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! rougep Lapinou8 Lapinou11
C'est quand que tu commences l'autre ? Gnihi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Jeu 06 Nov 2008, 3:05 pm

Rolala ça c'est de la fin Very Happy

C'était vraiment super Scorp, j'ai adoré Yeah

Et je rejoins les autres pour dire que si tu veux faire une autre fic tu te gêne vraiment pas hein Gnihi !
Revenir en haut Aller en bas
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Jeu 06 Nov 2008, 7:09 pm

Ben, en fait, oui, j'vais surement en faire une autre Gnihi !
Désolée pour ceux que je n'ai fais que modestement participé, mais leur heure de gloire viendra Gnihi !
Voilà, merci beaucoup, c'est super sympa Very Happy

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Ven 07 Nov 2008, 8:25 pm

CA C EST UNE PUTAIN DE MORT DIGNE D UN BLOOD ANGELS !!!!!!!!! HELL YEAH !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Merdabill
Admin
avatar

Nombre de messages : 2356
Age : 107
Localisation : Planet Punk
Rang : Viking Admin
Camps : Hooligan Anti
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   Ven 07 Nov 2008, 8:52 pm

Ouais euh j'ai toujours pas tout lu >_>"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thunder From Down Under   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thunder From Down Under
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» Thunder Express
» Wawash Thunder X
» Saxon : Heavay Metal Thunder - The movie
» A Thunder la tapette
» Celtic Thunder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SLE LATH :: Ligue Anti Tokio Hotel :: FICTIONS-
Sauter vers: