Bienvenue dans le cimetière de la LATH
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Down With The Rain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:05 pm

Dynastie : Prologue.


Thème musical : The Witcher : River of life

Le mur finit enfin par céder. La lumière inonda la pièce, qui, restée depuis trop longtemps dans l’ombre, semblait briller d’un éclat nouveau. Statues et fresques resplendissaient dans la lumière nouvelle. Ils entrèrent, chacun à son tour, dans l’antichambre. Le trésor contenu là les emplissait de bonheur. Les reliques d’un ancien monde inconnu, dont personne n’eut jamais connaissance, s’étalaient devant leur yeux. Alors qu’ils exploraient les nombreuses pièces, ils tombèrent sur une immense porte fermée. Tous les couloirs se dirigeaient vers ce lieu, comme si c’était la pièce centrale de l’endroit, ce pourquoi cet immense temple fut érigé. Intrigués, ils tentèrent d’y entrer, en vain. Soudain, alors que l’un d’eux tira sur un levier, l’immense porte s’ouvrit, dans un grincement sinistre. Ils entrèrent, hésitants, dans la pièce. Contrairement aux autres, celle-ci n’était meublée d’aucune statue, ni d'aucun autre ornement. Cette pièce était totalement vide, excepté, au centre, sur une estrade de pierre, dépourvu de toute décoration, un pupitre de bronze. Et, sur ce pupitre, un livre. Ils s’approchèrent. Le livre, fermé, semblait tout à fait normal, mis à part l’étrange phœnix sur sa couverture. L’un d’eux tenta de l’ouvrir, mais le livre resta fermé. Après avoir essayé plusieurs fois, ils renoncèrent, et se remirent à l’exploration des lieux.

12h34, au bureau de Mr Brown.

L’archéologue était assis tranquillement à son bureau, à fumer sa pipe, lorsqu’ils entrèrent. Les deux hommes lui firent part de leurs découvertes, et Brown, enthousiaste comme jamais, partit avec eux. Une heure plus tard, l’archéologue arriva sur les lieux. Dès qu’il entra dans l'ancien temple, il eut les larmes aux yeux. C’était la plus grande découverte depuis l’Amérique, au moins, se disait-il, alors qu’il parcourait les couloirs centenaires. Il arriva dans la salle centrale. Là, il se plaça devant le livre, et tenta de l’ouvrir, en vain. Déçu, il cria aux hommes présents :
- Embarquez moi tout ça ! Messieurs, nous sommes riches !

22h12

L’homme brisa la fenêtre. Aucune alarme ne se déclencha, aucun chien n’accourut en aboyant. Il pénètra dans la maison. Marchant sans un bruit, il se dirigea vers la chambre. Il vit l’homme, allongé sur son lit, une femme dans ses bras. Après avoir accompli son sombre travail, il referma la porte, et tourna la clef. Il descendit à l’étage, et entra dans la salle de travail. Il zigzagua entre les statues, pour enfin trouver ce qu’il cherchait. Lorsqu’il tenta d’ouvrir le livre, il échoua comme les autres. Exaspéré, il le prit, et retourna sur ses pas. Arrivé à la fenêtre, il regarda à nouveau ce livre qui lui restait interdit. Hésitant, il le déposa sur une table, et prononça quelques mots. Le livre s’ouvrit, et une immense lumière bleue éclaira la salle. L’ignorant, l’homme commença sa lecture :

Thème musical : Death Note

"Si vous lisez ceci, c’est qu’il ne l’a pas encore trouvé. J’ignore qui vous êtes, et quelles sont vos intentions, mais ne prenez pas ces écrits à la légère. Ce que vous trouverez au fur et à mesure de votre lecture n’est que la vérité, aussi cruelle soit-elle. Nul mieux que moi ne le sait, et je vous préviens, la vérité n’est pas toujours bonne à savoir. Si vous avez réussi à briser la barrière qui retenait ces connaissances, c'est que êtes assez puissant pour comprendre l'ampleur et l'anarchie qui suivraient sa découverte. Soyez conscient de ma mise en garde. Le vœu d'un homme m'a poussé a conserver ce livre, mais c'est sans doute ce qui causera notre perte. Vous voici averti, une fois que vous aurez commencé, vous ne pourrez revenir sur vos pas."


CHRONIQUE DE L’ÂGE DES LARMES


Le titre semblait brûler la page elle-même. L’homme tourna la page, et, négligeant l'avertissement, se replongea dans la lecture.

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLANTIS

avatar

Masculin Nombre de messages : 3215
Age : 24
Rang : Floodeur tout prêt de l'avertissement
Camps : anti
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:15 pm

suite suite suite suite suite c'est tous je crois que j'ai a dire ^^ a oui et vite Gnihi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 24
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:18 pm

Moi, tu sais déjà ce que je pense de ton prologue, Scorp' ! Smile

Au fait, j'ai pris la liberté d'éditer ton message, afin que l'on puisse lire la version corrigée. Wink

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:20 pm

Kiba a écrit:
Moi, tu sais déjà ce que je pense de ton prologue, Scorp' ! Smile

Au fait, j'ai pris la liberté d'éditer ton message, afin que l'on puisse lire la version corrigée. Wink

J'ai vu merci Gnihi !

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 24
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:38 pm

Pour la suite, tu penses pouvoir la poster vers ce week-end ?

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
death-metal

avatar

Féminin Nombre de messages : 747
Camps : Neutre
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:41 pm

Oh my god! trop bien! la suite, suite suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heliura
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 958
Age : 25
Localisation : † Hell †       
Rang : Violente stoppeuse de flood... gare à vous !Twisted Evil
Camps : Tueuse de groupies
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 9:53 pm

la suite, la suite !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lLinks
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3218
Age : 26
Localisation : Under the weeping moon.
Rang : Elite
Camps : Anti
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 10:38 pm

OMG !! sweet !

_________________


Profil LastFm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/lLinks
lulumuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 1384
Age : 22
Localisation : Cydonia
Camps : sadique psychopathe
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mer 12 Nov 2008, 11:52 pm

O.O(je trouve pas les mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lulu-la-muse-ante.skyblog.com
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Jeu 13 Nov 2008, 5:15 pm

Kiba a écrit:
Pour la suite, tu penses pouvoir la poster vers ce week-end ?

Ouais, j'pense
Et merci Gnihi !

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Down With The Rain   Jeu 13 Nov 2008, 7:05 pm

Qu'est ce qu'il est doué ce Scorp' Yeah
La suite, sitiplait ^^
Viiiiiiiite!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Down With The Rain   Jeu 13 Nov 2008, 7:08 pm

fais vite si non ça vas chier
Revenir en haut Aller en bas
Dirty Lord

avatar

Masculin Nombre de messages : 299
Age : 24
Localisation : Made In Japan
Camps : Parti Impérialiste des Manchots ^^
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 15 Nov 2008, 10:25 am

Bravo Mec Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picklenose

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 23
Localisation : Angband
Camps : Anti
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 15 Nov 2008, 10:55 am

Ah ouais bien, le prologue me plait deja Yeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfy
Chroniqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1446
Age : 24
Localisation : Dans le chateau de Bran avec mon frangin biensur!!!
Rang : Chroniqueuse de littérature
Camps : Dangereuse Vampire anti
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 15 Nov 2008, 11:58 am

J'avais pas vu que t'avais mis ton prologue !!
Trop trop trop bien !!
Vivement la suite !! viiite !! x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larme2fleur.skyblog.com
Heliura
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 958
Age : 25
Localisation : † Hell †       
Rang : Violente stoppeuse de flood... gare à vous !Twisted Evil
Camps : Tueuse de groupies
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 15 Nov 2008, 4:00 pm

Bon j'attends la suite !!!

*commence à s'impatienter*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 21 Nov 2008, 8:22 pm

La suite !

Chapitre 1 : Erreur de la Nature.


Thème musical : Soul Reaver : Melchiah

Le vent soufflait fort, protecteur, sur la voile. Hissée haute, la toile d’une blancheur extrême semblait refléter la lumière même des deux soleils, plus hauts que jamais. La terre n’était plus très loin, maintenant, se disait-elle, en montant sur le mât. Le bateau n’était certes pas très grand, ni très résistant, mais c’était l’un des plus rapides jamais construit, selon son vendeur. Le port d’amarrage était de plus en plus proche, et se rapprochait à vue d’œil. La proue finit par rencontrer le sable, ce qui stoppa le bateau. Elle descendit dans la cale, prit quelques objets tels qu'une gourde et une épée, qu’elle attacha a sa ceinture. Elle remonta sur le pont, et, d’un bond, sauta sur la plage. C’était la première fois que son pied touchait la terre ferme depuis bien longtemps déjà. Elle remarqua une petite route, un peu plus loin, qui remontait vers les terres. Elle s’y décida. Après quelques minutes de marche, elle finit par arriver au devant d’une palissade de bois. Elle en fit le tour, pour finir par tomber sur une entrée, gardée négligemment par deux soldats. Elle s’approcha.
- Ho, qui t’es, toi ?! Lui lança l’un des deux hommes.
- Mon nom importe peu, je ne suis qu’une voyageuse.
- Mmmh …
- Mon bateau est amarré sur la plage, vous pouvez allez vérifier, si vous le souhaitez …
Les deux hommes se regardèrent un instant, puis, las, dirent :
- Vous pouvez entrer, par contre, l’usage de ce qui pend a votre ceinture est totalement interdit, vous serez exécutée si vous tentez de l’utiliser.
- Bien …
Elle entra dans le village. De derrière les murailles, on n’aurait pu se douter de l’activité qui y régnait. Se frayant un passage parmi la foule, elle se dirigea vers la taverne.

L’homme observa cette jeune femme, qui, d’un air si volontaire, bouleversais tout ce qu’il avait tenté de mettre en place. Lorsqu’elle s’engouffra dans l’auberge, il la suivit.

L’odeur était insupportable. Elle tourna la tête, et vit, dans un coin, un cochon en train de chier. Détournant son regard, elle partit en quête de l’aubergiste, qu’elle finit par trouver à l’étage au dessus, nettoyant ce qui ressemblait à une tache de sang. Elle lui demanda une chambre, ce qu’il s’empressa de lui donner, en échange de ce métal si précieux qu’est l’or. Elle en déposa quelques pièces dans sa main tendue, et il partit, satisfait. Elle entra dans la chambre, et se jeta sur le lit, épuisé du voyage. Elle s’endormit aussitôt.

Thème musical : The Witcher : Evening in the tavern

L’homme poussa doucement la porte, et la vit, endormie, alors que le soleil était encore haut dans le ciel. Il tendit une main à l’intérieur de la chambre, et murmura quelques mots. Une infime lumière bleue fusa en direction de la jeune femme. Le faisceau l’éclaira un instant, puis se fondit dans sa poitrine. L’homme la regarda une dernière fois, et referma la porte, aussi doucement que possible.

Thème musical : Soul Reaver : Kain

La forêt était de plus en plus dense. Elle courait, mais les arbres se ressemblaient tous, et elle finit par se perdre. S’arrêtant un instant, elle entendit son souffle. Elle se remit à courir. Son cri de rage la fit tressaillir, si bien qu’elle trébucha. Il lui sauta dessus.
- NON !
Elle se réveilla en sueur dans la chambre. La lune était levée, et depuis un certains temps, se dit-elle. Elle tenta de se rendormir, mais, le souvenir de se cauchemar la hantant, elle se releva, et, après s’être habillée, elle sortit. Alors qu’elle quittait l’auberge, le vent froid de la nuit la frappa de plein fouet, lui arrachant un sourire. Elle marcha dans les ruelles, obscurcies par la nuit, sans aucune crainte de se faire agressée. Qu’ils essayent, se disant-elle, confiante, en continuant sa marche nocturne. Alors qu’elle s’emplissait de la douceur de l’obscurité, elle remarqua, au-delà des ruelles, les lueurs de torches allumées. Intrigué, elle se dirigea vers la source de cette luminosité, et finit par arriver sur la grand’ place. La foule, brandissant des torches, s’était groupée autour de la statue d’une divinité. D’ou elle était, elle pouvait entendre les gémissements d’un animal blessé. Elle tenta de se frayer un passage dans la foule, en vain. Découragé, elle finit par monter sur le toit d’une maison proche. Tentant bien que mal de rester en équilibre sur la poutrelle, elle jeta un regard en direction de la statue. Lorsqu’elle vit ce qui si passait, elle en tomba presque d’effroi et de surprise. Au pied de la statue, un Furry, blessé à la jambe, rampait en direction de la statue, en laissant une longue trainée de sang derrière lui. Il avançait avec peine et un homme, debout derrière lui, riait de ses efforts inutiles. Le Furry parvint alors à la statue. Il s’appuya contre, et dit, d’une voix pleine de souffrance et de mépris :
- Votre déesse défend la paix entre l’homme et les non-humains, vous n’oserez pas me tuez ici.
- Tu crois ?! Répondit l’homme, un air sadique se dessinant sur son visage. Et pourquoi voudrais-t-elle protéger un monstre qui ne croit même pas en son existence ?!
- Car, déesse ou pas, la sagesse est universel …
- Les monstres dans ton genre ne savent même pas ce qu’est la sagesse.
- J’en sais surement plus que vous, en tout cas …
- Il suffit !
L’homme fendit la foule, avec une aisance déconcertante. Portant la robe des prêtes, il s’approcha du bourreau, et lui dit :
- Que crois-tu faire ici ?! Nul meurtre ne doit être commis au pied de la déesse de la sagesse !
- Ce monstre a tué mes sœurs !
- Mensonge, cria l’accusé, mais nul ne l’écouta.
- J’ai dit que vous ne deviez pas le tuer au pied de la statue, je n’ai pas dit de ne pas le tuer, dit-il, en partant. L’homme sourit en entendant les paroles du prêtre, et, sortant une épée, dit :
- Allez, sale bête, bouge-toi de là.
Le Furry resta désespérément appuyer à la statue, sans aucune envie d’en partir. L’homme s’énerva, mais n’osa pas le toucher, redoutant la colère de la déesse. Il déposa son épée sur le sol, et s’approcha du Furry, qui s’appuya plus encore sur la statue. L’homme lui décocha un cou de pied dans la jambe, sur sa plaie. Hurlant de douleur, le Furry se roula en boule. L’homme continua de jouer avec lui. D’un coup, lassé, il dit :
- Quand je disais qu’il n’était qu’une bête stupide.
Inconsciemment, pour se protéger des coups de l’homme, le Furry s’était éloigné de la statue. Réalisant son erreur, il tenta d’y retourner, mais fut arrêter par deux paires de bras, qui lui encerclait la taille et les épaules. Sa jambe l’élançait, mais il se força à ne pas crier. L’homme récupéra son épée, et s’approcha de lui. Reconnaissant que sa dernière était arrivée, il ferma les yeux, et attendit, sain, l’appel de la mort. L’heure fatidique ne venant pas, il rouvrit les yeux. Ce qu’il vit lui fit écarquiller les yeux. L’homme qui, quelques secondes auparavant, menaçait de le tuer, recula de peur. L’un de ses ravisseurs s’effondra alors, une flèche enfoncé dans le cou. Toujours tenu aux épaules, le Furry ne put se retourner. Son détenteur le lâcha alors, et se mit à courir. Il s’effondra, une flèche dans la jambe. Il n’eu même pas le temps de se retourner que son bourreau gisait lui aussi sur le sol, une épée appuyer sur le cou. Un léger filet de sang s’écoula de sa gorge. Le Furry, reconnaissant ses sauveurs, leur dit :
- Vous en avez mis, du temps ! J’aurais put me …
- Calme-toi, Kiba, répondit l’un d’eux, en tentant de soigner sa blessure, pendant que l’autre maintenait leur adversaire hors de leur portée. Les villageois grognèrent d’agacement, jusqu’à ce que l’un des sauveurs leur crie :
- Tirez vous, fils de chienne !
Il n’e fallut pas plus pour qu’ils disparaissent tous dans l’obscurité des rues. Le Furry, dont le nom semblait être Kiba, dit alors :
- Silver, tu …
- As presque finis, oui. Le bandage devra tenir jusqu’à Ardea. Là, nul n’osera plus te toucher, surtout dans le quartier non-humain. Boby, on y va !
- Très bien, dit ce dernier, en sifflant une fois. D’un coin de rue, deux chevaux apparurent. L’un la robe aussi noir que la nuit, et la démarche majestueuse, l’autre d’une robe brune et luisante. Silver fit monter Kiba sur celle à la robe grise, pendant que Boby monta sur le noir, et ils partirent. Alors qu’ils arpentaient les rues, noircies par la nuit, ils ne purent que remarquer les regards des villageois. Ils ne virent dans les yeux de ces, autrefois humble et pacifique paysans, une haine farouche et sans pitié. Boby resserra encore son épée. Silencieusement, le groupe traversa le village. Arrivé à la porte, les deux gardes les attendaient. Alors qu’il tenta de passer, les deux lui bloquèrent la voie. Il n’eut même pas besoin de poser une quelconque question, voyant la raison de leur blocus dans leurs yeux, qui reflétaient la même haine que les villageois. Bientôt, ils furent encerclés par la horde de villageois furieux. Comprenant que toute négociation était inutile, Boby fit un signe de tête à Silver, qui acquiesça. Ils jugèrent un instant les adversaires, cherchant une faille. Ils n’en trouvèrent pas. La masse compacte d’homme formait un cercle impénétrable. Silver chercha conseil auprès du regard de Boby. Celui-ci le regarda un instant, puis détourna le regard, se concentrant sur le combat à venir. Aucun son ne se faisait entendre, c’était comme le vent lui-même avait arrêté sa course. Soudain, un cri, fort et puissant, déchira le silence. Dès lors, les villageois fondirent sur les trois hommes, dont Kiba, qui était encore sur le cheval. Silver décocha sa flèche, qui fila vers l’un des deux gardes, qui fut projeté en arrière sous l’impact. Profitant de l’ouverture, le Furry élança son cheval en avant. Distançant ses poursuivants, il fut rapidement en dehors des murailles de la ville. Jetant un regard en arrière, il disparut dans les ténèbres de la nuit, sous l’abri des bois proches.

Theme musical : The adventures of Alundra (opening)

Les deux hommes se retrouvèrent seuls dans la mêlée. Dos contre dos, ils affrontaient la horde de paysans, bien que non entraîné aux arts du combat, mais assez nombreux. Les deux épée volaient, fendaient air et chair, dans un rythme ininterrompu. Bientôt, les corps de leur adversaires tapissaient le sol. Les survivants, devant la puissance des deux hommes, commencèrent à reculer. D’un coup, ils s’enfuirent tous à l’abri de leurs maisons. S’interrogeant du regard, Boby et Silver baissèrent leurs armes, et regardèrent autour d’eux. Lorsqu’ils se retournèrent, vers la porte béante du village, et s’immobilisèrent. Les Sketrel, juchés sur leurs deux pattes, s’approchaient, curieux, du village. La grande porte, habituellement fermé, leur était maintenant grande ouverte. N’ayant pas encore remarqué Boby et Silver, ils continuèrent à s’approcher doucement. Boby chuchota :
- Ils sont cinq. Tu reste derrière et tu décoche.
- Bien, dit-il, décochant une nouvelle flèche.
Ils attendirent encore quelques instants, lorsque, d’un coup, l’une des créatures les repéra. Poussant un cri aigu, ils foncèrent à l’attaque. L’un d’eux reçu une flèche dans la jambe, qui ne fit que l’érafler. En quelques secondes, ils fondirent sur eux.
- Quelle rapidité, se dit Silver, alors qu’il tirait une nouvelle flèche.
Le combat commença à s’éterniser. Chaque coup d’épée ne faisait que glisser sur la carapace des monstres, qui, eux, n’arrivait pas à percer la garde du chevalier. Alors qu’ils continuaient à s’affronter, l’une des bêtes s’écarta du combat, et se mit à prononcer quelques paroles, dans une langue qu’ils ne reconnurent pas tout de suite. La position de ses mains rappelait étrangement quelque chose à Silver. D’un coup, la mémoire lui revint. Il tenta de l’abattre, mais sa flèche le manqua. Les yeux du monstre devinrent subitement noirs, d’un noir si intense qu’il semblait briller dans la nuit. Il leva les mains dans les airs, et se précipita dans le combat. Il heurta l’un des siens, qu’il transforma immédiatement en cendre. Devant la puissance démoniaque qui se dégageait de lui, Boby tenta de reculer, mais trop tard. D’un instant à l’autre, la bête, qui n’avait plus rien d’un Sketrel, fut sur lui. Le temps sembla s’arrêter. Surgit de nulle part, une jeune fille fonça devant lui, et, faisant bouclier, se prit l’attaque en plein fouet. Elle tomba au sol, inanimé. Boby, profita de cette chance, planta son épée dans le monstre qui, contre toute attente, fut transpercé de part en part. Le corps se désintégra dans un nuage de poussière noir, tuant les autres Sketrel. Boby, essouffler, contempla les corps des Sketrel. Sous ses yeux, ils disparurent. Regardant Silver, il lui dit :
- Mais qu’est-ce que c’était que ça ?! Depuis quand les Sketrels peuvent invoquer ?! Et surtout un démon ?!
- Faudra en parler aux autres, mais on a un autre souci, pour l’instant … lui répondit Silver, désignant avec son arc le corps de la jeune fille.
Boby la souleva dans ses bras, et l’examina rapidement. Surpris, il dit :
- Elle … elle est encore vivante !
- Comment ça ?! C’est impossible ! Le démon l’a frappée de plein fouet !
- Je sais, je ne …
- Il faut l’emmener à Ardea. Là, on retrouvera Kiba, et on pourra résoudre ce mystère.
- Et on y va comment, à pied ?! Tout cheval est partit avec Kiba, le miens est mort. Et je doute que les villageois nous en prêteront un …
- En tout cas, il ne faut pas rester ici. Va chercher une charrette, ou quelque chose, pendant que je veille notre amie.
- D’accord … dit Boby, grognant.

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 21 Nov 2008, 8:23 pm

Theme musical : The Witcher : Dead city

Lorsqu’il revint, tenant un cheval avec une charrette, Silver lui annonça :
- Je ne sais pas qui est cette demoiselle, mais, ma foi, elle est incroyable. Elle n’a aucune séquelle du coup, et n’est qu’évanoui. Elle devra reprendre conscience d’ici quelques heures.
- D’ici quelques heures, nous seront loin. J’ai put trouver un cheval, bien qu’il ne soit pas au mieux de sa forme, et cette charrette à foin.
Silver souleva doucement la jeune fille, et la déposa dans la charrette. Il sauta sur le cheval, et ils partirent.

La forêt. Il était derrière elle. Elle courait, toujours, sans pouvoir augmenter la distance entre eux. Elle jeta un coup d’œil derrière elle, et vit avec effroi qu’il s’était encore rapprocher. Elle trébucha alors, et se retrouva face contre sol. Il lui sauta dessus, et elle hurla.

Boby marchait derrière la charrette lorsqu’elle se réveilla. Lorsqu’elle cria, il courut à son chevet. Reprenant peu à peu ses esprits, elle demanda ou elle était. Boby lui commença à lui expliquer, jusqu’à ce que Silver, à son habitude, dise :
- Bon, ce n’est pas bientôt fini ?!
- Un … un démon ?!
- C’est en effet ce que …
- Bon, je crains que vous ne deviez finir votre petite discussion plus tard … dit alors Silver, en pointant du doigt les hautes murailles de pierre de la cité d’Ardea.

(Stoppez la musique pour lire ce qui suit)

L’homme courut vers son maître. Des éclairs zébraient autour d lui, mais il les ignora. Arrivé devant l’imposant trône de bronze noir. Se jetant à genoux devant son seigneur, il lui dit, d’une voix presque solennel :
- Monseigneur, ils sont entrés.
Le trône se mit à trembler. L’imposant se releva alors, Son armure noir jetait des éclairs de lumière, et ses yeux reflétait la cruauté la plus ultime. D’une voix ténébreuse, il di :
- Amenez … le … moi !

(Remettez la musique)

- L’entrée de la ville est interdite à tous ceux qui ne possèdent pas de sauf-conduit.
- Nous devons parler à …
- Partez, avant que j’appelé la garde.
Boby, agacer, retourna auprès de Silver, qui gardait le cheval. Le maître archer lui demanda :
- Alors ?!
- Les gardes refusent de nous laisser entrer sans sauf-conduit. Il nous faudra rester dans les faubourgs jusqu’à qu’on puisse s’en procurer un.
Silver regarda autour de lui, et après avoir vue le cadavre d’un porc qui pendait d’une fenêtre, une femme qui jetait ses ordures dans la rues, déjà parsemé de centaines de déchets, après avoir vu la bonne dizaine de mendiant qui trainait, et après avoir vu l’homme qui pissait au coin d’une maison, il se retourna vers Boby, et en haussant les sourcils, lui dit :
- Bon, très bien …
Il se dirigea, suivit de Boby, vers l’auberge miteuse dans laquelle ils avaient laissé leurs « protégé », qui avait encore besoin de repos. Lorsqu’il entra, Silver manqua de se faire renverser par un homme. Ce dernier s’écrasa contre le sol, un éclat de verre dans l’œil. L’un de ses agresseurs, sortant une dague en acier, dit alors :
- Je crois que ton délai est écoulé. Tu as fait une erreur en revenant ici. Ou est mon argent ?!
- Ahaha, crève ! Et il se mit à courir en direction de la sortie. Il défonça littéralement la porte d’entrée, et se retrouva dehors. Sans regarder devant lui, il se heurta à un obstacle inattendu. Relevant la tête, il se mit à hurler.

Theme musical : The lord of the dance - Warrior

De l’intérieur, le cri d’effroi de l’homme en fit tressaillir plus d’un. Alors que l’homme attendait son dû, Silver et Boby était monté dans la chambre. Dans l’ouverture de la porte, qui pendait d’ailleurs sur l’un de ses gonds, un homme se fit apercevoir. Grand, les cheveux blancs comme la neige des contrées d’où il était né, il trainait dans sa main droite de corps du fuyard. Il jeta ce dernier, d’un mouvement du poignet, au pied de son employeur. Ce dernier réclama une dernière fois son argent, alors qu’un murmure se propagea dans la salle : « Vous le reconnaissez ?! » dire certain, « c’est le désosseur de de Ben Erai ! », répondirent d’autre. Bientôt, chaque homme, femme et enfant présent dans la pièce se mit à trembler de peur. Chacun regardait le mercenaire qui, se moquant des rumeurs lancer autour de lui, attendait. Eclatant en larme, l’homme finit par payer son dû. L’autre, satisfait, lança une bourse à son homme de main, ce « désosseur », et sortit à son tour de la taverne. Cet à ce moment que Silver descendit. Lorsqu’il aperçut le mercenaire, ses yeux s’écarquillèrent de surprise, et il dit, du haut de son escalier :
- Benji du clan du marteau … que fait vous donc ici ?!
- Silver de Faring, cela faisait longtemps …
- Pas assez …
- Je vois que la rancœur est encore reine de votre cœur, mais l’œil que vous m’usiez arracher ne vous suffit donc pas ?!
- Seule votre vie pourra venger les crimes que vous avez commis …
- Ainsi soit-il … Et il sortit, sans lui accorder un regard de plus.
Silver resta un instant immobile. Les jointures de ses doigts étaient devenus blanches, tant il avait serré fort la poignée de son épée.

Elle venait enfin de se réveiller. Depuis qu’elle s’était endormie à nouveau, à l’approche d’Ardea, elle n’avait pas ouvert l’œil. Perdu dans ses rêves cauchemardesques, elle n’avait pas arrêtée de délirer, et Boby commençait à s’inquiéter de son état, mais elle avait enfin ouvert les yeux. Encore fatiguée, elle demanda avec inquiétude ou elle était, et ce qui s’était passé. Le chevalier tenta de la rassurer, mais finit par lui expliquer ce qui c’était passé le soir avant. Après qu’il lui ait raconté, la jeune femme se recoucha dans son lit, songeuse, en lui disant de la laisser. Boby sortit alors de la chambre, en prenant soin de fermer la porte. Dès qu’il fut partit, elle se leva, et, s’habillant, se mit à réfléchir de ce qui s’était passé. Lorsqu’elle avait vu le monstre, elle avait perdu le contrôle d’elle-même, et avait foncé, contre sa volonté, à son encontre. Elle n’avait toujours pas compris ce qui lui était arrivé, mais elle comptait bien le découvrir. Elle ouvrit la fenêtre, et sauta dans le l’herbe en contrebas. Décidée, elle se dirigea vers la cité.

Theme musical : The Witcher : An Ominous Place


Boby rejoignit Silver, qui l’attendait au coin d’une rue. Ce dernier, voyant son compagnon arriver, lui dit :
- Ou est-elle ?!
- Elle est resté à l’auberge, elle désire encore dormir. Qu’est-ce qu’on fait ici ?!
- Dans cette maison se cache un malfrat de bas étages qui se trouve avoir en sa possession l’un des passes que l’on recherche. On va le lui récupérer, de grés, ou de force, dit-il, en entrant dans la cahute. L’endroit était sombre et peu éclairé, mais ils aperçurent sans mal l’homme assis sur le lit. Ce dernier leur dit, d’une voix aigre :
- Vous v’lez quoi ?!
Ils entrèrent dans l’habitation, empêchant à l’homme toute fuite. Boby se plaça devant lui, et dit, d’une voix qui n’autorisait aucun refus :
- Les gardes refusent le passage dans la cité à ceux qui ne disposent pas d’un passe, et nous savons que vous en avez un en votre possession. Vous allez nous le donnez, maintenant.
- Et si je refuse ?! Répondit-il, d’une voix presque maladive.
- Nous le prendrons sur votre corps sans vie.
L’homme reconsidéra un instant l’offre, puis, d’un mouvement si rapide que Boby n’eut même pas le temps de le voir, s’empara d’une dague pendante à sa ceinture, et frappa le chevalier au ventre. Il eut à peine le temps d’esquiver que déjà la lame revenait, visant son cœur. Boby n’eut pas le temps de l’esquiver, qu’elle avait touché sa cible. La flèche s’enfonça dans le corps devenu mou du malfrat, qui s’effondra sur le sol, le projectile planté dans l’estomac. Silver rangea son arc sur son dos, et se mit à fouiller le cadavre, pendant que Boby, à peine remit, commença à fouiller la piaule. Silver finit par trouver, dans l’une des poches, le fameux passe, qui n’était rien d’autre qu’un anneau d’os, portant l’emblème de la cité. Disant à Boby de le suivre, Silver mit l’anneau à son doigt. Passant à l’auberge, ils récupérèrent leurs chevaux, et donnèrent quelques pièces à l’aubergiste pour qu’il garde leur protégée un peu plus longtemps. Ils ne lui donnèrent même pas le temps de dire qu’elle était partie. Sautant sur leurs chevaux, ils se dirigèrent vers les portes massives de la cité, persuadés d’y retrouver Kiba, et les réponses à leurs questions. Ils n’imaginaient même pas ce qui les attendait …

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lLinks
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3218
Age : 26
Localisation : Under the weeping moon.
Rang : Elite
Camps : Anti
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 21 Nov 2008, 8:42 pm

omg excellent Very Happy

c'est captivant, le choix des musique est super, l'histoire a l'air passionnante et rempli de mystère yeah encore une super fic Gnihi !

_________________


Profil LastFm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/lLinks
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 24
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 21 Nov 2008, 8:45 pm

Je savais que certains soundtracks de Soul Reaver colleraient bien à l'histoire, mais j'étais pas trop sûr pour Lord of the dance. Merci de dissiper mes doutes. Wink

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heliura
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 958
Age : 25
Localisation : † Hell †       
Rang : Violente stoppeuse de flood... gare à vous !Twisted Evil
Camps : Tueuse de groupies
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 21 Nov 2008, 8:47 pm

Super !!!!! Wink

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLANTIS

avatar

Masculin Nombre de messages : 3215
Age : 24
Rang : Floodeur tout prêt de l'avertissement
Camps : anti
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 21 Nov 2008, 8:47 pm

géniale ^^


la suite !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 24
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 22 Nov 2008, 1:38 am

ho trop génial j adore l histoire et mon perso est trop chewi Heart ^^
pk meme dans les fic vous nous faites s engueuler benji et moi ?Noel ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picklenose

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 23
Localisation : Angband
Camps : Anti
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 22 Nov 2008, 9:10 am

Trop bien ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfy
Chroniqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1446
Age : 24
Localisation : Dans le chateau de Bran avec mon frangin biensur!!!
Rang : Chroniqueuse de littérature
Camps : Dangereuse Vampire anti
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 22 Nov 2008, 9:54 am

Vraiment génial ta fic !!!!
Vivement la suite !!
Wink
j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larme2fleur.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Down With The Rain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Down With The Rain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Be The Rain: A Rusted-Guitars Tribute to Neil Young
» Little Summer Rain (Un peu de picking)
» [VIDEO] Rain - Cirque d'Hiver 11.06.09 + surprise!
» Pura Fe: Hold the Rain (Dixiefrog 2007)
» [VIDEO] We Are Golden & Rain - Le Grand Journal C+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SLE LATH :: Ligue Anti Tokio Hotel :: FICTIONS-
Sauter vers: