Bienvenue dans le cimetière de la LATH
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Down With The Rain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Dim 07 Déc 2008, 7:48 pm

Non, en fait, euh, pour Cisla, je vient de me rendre compte de ma connerie Hum...
En fait, c'était un surnom que Nékrométal m'avais proposé, et, à l'écriture du Chapitre, je l'ait juste repris, je savais pas qui s'était Na !
Ce Cisla ci n'as rien a voir avec l'autre Gnihi !
Et merci Gnihi !

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfy
Chroniqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1446
Age : 24
Localisation : Dans le chateau de Bran avec mon frangin biensur!!!
Rang : Chroniqueuse de littérature
Camps : Dangereuse Vampire anti
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Sam 13 Déc 2008, 2:56 pm

Je suis en retard, mais je viens de lire ta suite et c'est génialll !!!!!!
Rien à redire !!
Perfect!! j'attend la suite !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larme2fleur.skyblog.com
Vader

avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 25
Camps : Anti
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Dim 14 Déc 2008, 12:16 pm

Aller un petit effort scorp Gnihi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Dim 14 Déc 2008, 7:27 pm

IL ne reste que la mise des musiques pour le prochain chapitre, il devrait arriver demain soir !

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfy
Chroniqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1446
Age : 24
Localisation : Dans le chateau de Bran avec mon frangin biensur!!!
Rang : Chroniqueuse de littérature
Camps : Dangereuse Vampire anti
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Dim 14 Déc 2008, 8:56 pm

Sniiiiif !!! Je serais même pas là !!!!!
Bon ba tant pis, je serais obligée de frauder au CDI pour lire ta suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larme2fleur.skyblog.com
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 8:50 pm

Chapitre 4 : Soldats du Monde.


Alors que les massives portes de bronze se refermaient derrière lui, Kiba entra dans le village qui était caché derrière les hautes murailles de pierre. Les maisons basses en bois, se ressemblaient toutes. De tout les côté sortaient nain, Elfe et Furry. Aidé de Pickelnose, il se fraya, en dépit de sa blessure, qui s’était rouverte, il fendit la foule, et entra dans l’imposant donjon de la cité. Les couleurs froid et dur l’emmenèrent dans l’ancienne salle du trône, reconverti en salle de « restauration ». En gros, c’était là qu’on se remplissait la pense, lui avait dit Pickelnose. Alors qu’il balayait la salle des yeux, le Furry remarqua quelque chose d’étrange. Assis à l’une des tables, une jeune femme, humaine, mangeait parmi les non, comme si de rien n’était. Intrigué, il se retourna vers son guide, qui lui dit :
- Evite, elle est trop bien pour toi.
Kiba fronça les sourcils, puis vit, derrière Pickelnose, une naine, qui lui faisait un clin d’œil. Maudissant son manque de clarté, Kiba dit :
- Je voulais parler de la fille, là-bas.
- Ah, elle ?! C’est une amie de notre cause. Son nom, c’est Merdabill.
- Il y a donc des humains, ici ?!
- Oui, actuellement, deux. Elle plus un autre, un mercenaire, qui n’a que faire de ces petits « détails », comme il appelle notre combat. Ce gars là, donnez lui de l’or, et il pourfendrait un démon. En gros, il est fou. Et très reconnaissable, d’ailleurs. Si vous le croisez, vous le reconnaitrez sans peine. C’est le grand, aux longs cheveux blancs qui lui tombent sur les épaules, celui qui ressemble à un clochard, s’il n’avait pas les épées qui pendent dans son dos. Evitez de vous frottez à lui, il est comme un nain : Rancunier jusqu’à la mort. Le dernier qui l’a insulté s’est retrouvé pendu par ses entrailles aux murailles d’un donjon. Et je ne vous parle même pas d’elle.
Il se pencha à son oreille. Alors qu’il allait lui dire autre chose, il fut interpeller par un autre nain, et dut laisser Kiba. Ce dernier, intrigué, se dirigea, d’un pas boitant, vers la fille, et s’assit à côté d’elle. Elle leva le nez de son repas, et, voyant le Furry, elle lui souri, et dit :
- Je peux faire quelque chose pour vous ?!
- Euh, eh bien je …
- Non mais vous m’avez pris pour une servante ?! J’ai autre chose à faire !
Kiba écarquilla les yeux, ne s’attendant pas à une telle réponse. Elle éclata de rire, et repris :
- Je me foutais d’vous. Bon, vous êtes ?!
- Euh … moi c’est Kiba.
- Merda’. Z’êtes là depuis longtemps ?!
- Non, je viens d’arriver. J’étais dans une auberge du village d’Ordion, quand des hommes ont mis le feu. Pickelnose m’a sortit de là, et je viens d’arriver.
- C’était à l’auberge, la blessure ?! Dit-elle, en montrant négligemment son bandage avec ce qui lui servait de couverts.
- Euh …, non, mais c’est plus compliqué, alors je ne vais pas …
- J’ai tout mon temps, vous savez, et …
Soudain, un tocsin résonna dans la salle. D’un coup, chaque être vivant dans le donjon réagit. Courant vers leurs armes, les soldats paniquaient. Dans l’incompréhensible brouhaha, Kiba interrogea Merdabill de regard, qui lui dit qu’un mot : « Humain ». Puis elle sauta sur son arc, et se dirigea vers les remparts. Kiba, en dépit de sa blessure, tenta de la suivre, mais fut bientôt distancé. Il finit par arriver sur les remparts, une lance entre les doigts. Regardant au devant, vers le chemin qu’il avait, peu de temps auparavant, emprunté, et vit un cavalier. Ce dernier portait les armes de la province de Redock. Le cavalier leva haut son épée, et repartit par ou il était venu. A côté de Kiba, un nain, grommelant, dit :
- C’est partit.

Thème musical : Tenchu : Stealth Assassins (soundtrack 2)

La nuit était calme et silencieuse, un peu trop, d’ailleurs, se disait Boby, alors qu’il montait la garde auprès de ses compagnons. Sa jeune protégée dormait d’un sommeil de plomb, sans cauchemar, cette fois ci. L’autre fille, quant à elle, ne cessait de trembler. Malgré les trois couvertures, le froid de l’air parvenait toujours à la faire trembler de froid, ce qui inquiétait Boby. Si elle ne pouvait supporter les températures de ces collines, elle ne survivrait pas dans les plaines gelées. Le mercenaire aux cheveux blancs, lui, dormait d’un sommeil léger, comme toutes les nuits. Son œil valide s’ouvrait à chaque fois qu’une branche craquait, ou qu’un quelconque bruit brise le silence. Voyager avec le désosseur avait quelque chose de terrifiant, mais aussi de rassurant. Savoir quelqu’un comme lui à ses côtés le rassurait quelque peu. Soudain, Boby sentit quelque chose toucher son épaule. Se retournant, main au fourneau, il remarqua que ce n’était que son dernier compagnon, qui n’arrivait pas à dormir, et qui était venu lui tenir compagnie. Contrairement aux dires du vieil homme, ce n’était pas un Elfe, mais bien un demi-Elfe. Son père était homme, et sa mère, Elfe. Il était celui qui était le plus sympathique du groupe, pour ainsi dire. En fait, c’était le seul qui avait ouvert une fois la bouche depuis le début du voyage. D’Ardea jusqu’aux collines de Faring, aucun n’autre n’avait parlé, sinon pour prendre son tour de garde. Alors qu’il allait dire quelque chose, le bruit d’une voix le surpris.

Thème musical : Tenchu : Stealth Assassins (soundtrack 7)

La forêt. Toujours la forêt. Toujours ce rêve. Il la poursuivait. Elle courait. De plus en plus vite. Cette fois, elle le distançait. Soudain, la forêt disparut derrière elle, et elle entra dans un désert de glace. Elle courait toujours, et, tournant la têtu, vu qu’il était toujours là. Et, elle trébucha sur un bout de glace. Terrifié, elle se tourna, et vit qu’il arrivait sur elle. Elle se couvrit la tête des mains.

D’un coup, elle ouvrit les yeux. Elle n’était pas revenue parmi les siens, elle était toujours couchée sur la glace. Elle hurla de terreur en regardant autour d’elle, mais ne vit nul poursuivant, nul monstre. C’est alors qu’elle entendit une voix, venant de derrière elle. Elle se retourna, et le vit. Habillé d’une immense robe couleur sang, surmonté d’une cape couleur des ténèbres, il s’avança d’un pas vers la fille, qui tenta de reculer. S’éclaircissant la gorge, il lui dit :
- Bien le bonjour.
- Qui … qui êtes … vous ?! Demanda-t-elle, effrayer.
Il s’accroupit devant elle, de façon à ce qu’ils soient à la même hauteur d’yeux. Là, il dit :
- Qui je suis ?! L’on s’en moque. Ce qui importe, c’est ce que tu es, toi. N’ai crainte, nul mal ne te sera fait, du moins par ma main.
Sur ces paroles, elle se releva, et il l’imita. Debout, il était encore plus impressionnant, l pâleur de son visage rivalisant avec la noirceur de sa cape. Vainquant son envie de partir en courant, elle dit :
- Qu’est-ce que vous voulez ?!
- Ce que je veux ?! Pourquoi tant de question sur moi ?! Peut être parce que cela fait maintenant un bon moment que je hante tes rêves, peut-être ?! Oui, sans doute. Bon, puisqu’il faut passer par là. Je suis, non pas un ennemis, comme tu t’acharne à le penser, mais bien un ami. Cela fait maintenant un moment que je t’observe. Depuis le moment ou tu as foulé se sol, en fait. Et pourquoi ?! Tout simplement parce que tu as un rôle à jouer dans les évènements futur. Mais cela n’est pas important, en cet instant. Si je te parle, maintenant, c’est parce que le risque que tu fais courir aux autres va finir par les tuer, un par un. Tu n’a que faire de ta quête, et tu envisage de partir dès que tu jugeras le moment propice, je me trompe ?! Eh bien soit, mais voit ce qu’il se passera, lorsque tes compagnons tu quitteras.
Il projeta ses mains en avant. Elle se retrouva devant Ardea. La ville brûla, et de chaque maison une flamme meurtrière ravageait tout sur son passage. Partout, des cris déchiraient la nuit. Parmi la foule, d’étrange créature se mouvaient, et tuaient tout ce qu’il leur passait sous la main. Dans le ciel, l’étrange signe que le vieux avait donné à Boby brillait dans un arceau de flammes impies. Soudain, le paysage apocalyptique qui se dessinait sous ses yeux s’effaça, pour laisser place à une immense plaine gelée. Sur cette dernière, ses quatre compagnons faisaient face à la fureur d’une centaine de démons, ces dernier les encerclaient complètement. Un à un, les courageux défenseurs tombaient, et, lorsque seul Boby faisait face à ses ennemis, l’un d’entre eux sortit de la foule, et l’annihila en refermant son poing. Désespérer de ne rien faire, ses yeux s’humidifièrent de rage et de larmes. Jugeant qu’elle en avait assez vu, la mage la ramena auprès de lui. Dès qu’elle fut consciente de son retour, il lui dit :
- Voici le destin de tes compagnons, et de ce monde, si nul ne vient faire face aux sept démons qui se sont récemment échappée. Maintenant, à toi de voir, si tes compagnons tu abandonnes, connaissant leurs destins. Si tu les accompagne dans leur quête, ce que tu viens de voir ne se produira pas, mais nul ne peux savoir ce qui se produira alors, même pas les Dieux.
- Comment … comment est-ce que je peux les aider ?!
- Je peux t’aider, mais pas d’ici. Trouve Xardas, et tu me trouveras. Que la chance soit pour toi …
Sur ces paroles, lui et le paysage désertiques s’effacèrent lentement. Sentant qu’elle reprenait conscience, elle tenta de lui parler, mais il ne répondit plus. Ouvrant les yeux, elle vit Boby et le demi-Elfe Agenouillé au-dessus d’elle, un air inquiet sur le visage. Les rassurant d’un regard, elle se leva, et se dirigea vers la pierre la plus proche. Là, elle sortit une dague, et commença à graver quelque chose.

(Stoppez la musique)

La pluie n’était pas tombée depuis des jours, et le sol était aussi dur que de la pierre. La terre, déshydratée, se craquelait en de multiple endroit. Voyant que son cheval peinait, Silver fit halte, aussitôt imiter par Vader, qui mit pied à terre. Ils donnèrent le peu d’eau qui leur restait aux chevaux, puis repartirent. Ayant quitté la ville de Trelis quelques jours plus tôt, ils n’avaient pas eu l’occasion de s’arrêter dans une autre ville avait Nemora. Etrangement, la contrée entre les deux villes était déserte de toute vie, humaine ou non. Par endroit, la terre semblait récemment être brûlée, comme si la foudre l’avait frappé. Silver trouva tout cela étrange, et l’absence de leur homme à Trelis encore plus. Ils étaient censés y trouver un autre paladin, mais ce dernier ne sait pas montré. Alors qu’il méditait de tout ça, les hautes murailles de Nemora apparurent au loin. Satisfait, il s’y dirigea, précédé de Vader, dont l’expression peinte sur son visage montrait clairement son inquiétude.

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 8:50 pm

Les jours avaient passé depuis l’arrivé du cavalier, mais aucun autre n’a suivit. Ce qu’il voulait, nul ne le saurais, se disait Kiba, alors qu’il parcourait les remparts d’un pas maussade. Le soleil était haut dans le ciel, et aucun nuage n’assombrissait le jour. La pluie n’était pas tombée depuis des lustres, et la chaleur des jours devenait de plus en plus insupportable, principalement pour les nains, qui haïssent la chaleur. Outre les températures capricieuses, sa blessure, quant à elle, ne le faisait plus souffrir, mais semblait toujours ouverte. Alors qu’il marchait, tête baissé, perdu dans ses pensées, il heurta quelqu’un, et tomba au sol. Surpris, il se releva, et, aidant celui qu’il avait bousculé, s’excusa de sa maladresse. Le dévisageant, l’homme lui dit :
- Je n’ai pas eu l’honneur de vous voir auparavant, il me semble, non ?! Et de même, vous n’avez pas d’eu voir beaucoup d’homme ici, je me trompe ?!
- Non, en effet. Vous êtes le mercenaire, c’est cela ?! Personnellement, je suis Kiba, Furry, et je ne suis ici que depuis peu …
- Depuis la mort du Prince, comme tous ici, ou presque. Mon nom à moi, vous n’aurez pas l’honneur de le connaître, du moins pour l’instant. Vous m’avez donné le votre, sans doute, mais vous ne recevrez que ma gratitude en échange. Il ne faut pas … Mais que ?!
Soudain, l’homme se projeta en avant, courant sur les remparts. Kiba tenta de le suivre, et ils arrivèrent au tocsin d’alarme. L’homme l’attrapa, et le fit résonner dans tout le château. D’un coup, chaque être vivant s’alarma de nouveau, agrippant armes et armures, courant sur les remparts. Alors que Kiba allait demander la raison de cette alerte, l’homme lui prit la tête entre les mains, et la lui tourna vers l’horizon. Là, dans le ciel, un immense nuage de poussière obscurcissait les cieux. Kiba baissa les yeux, et le revit. Au loin, à l’arrivé du chemin, le cavalier se tenait, sur son cheval. Et derrière lui, une indénombrable troupe de soldat en mouvement faisaient marche vers la place forte. Derrière les remparts, l’activité redoubla d’intensité, et bientôt, chaque nain, Elfe, Furry, étaient sur les remparts, une arme à la main. Pickelnose arriva alors aux côtés de Kiba, en armure, armé de son marteau. Il tenait l’immense arme avec ses deux mains. L’arme était plus grande que son propriétaire, ce qui arracha un petit sourire à Kiba. Reprenant ses esprits, il serra sa lance, et fit face à leurs opposants. Ces derniers s’étaient arrêté à une bonne distance du Château, et se tenait près à l’attaque. Alors qu’une tension presque palpable s’était installée entre les deux camps, le cavalier se dirigea vers le château, d’un trot décidé. IL s’arrêta à ses portes, et cria, d’une vois assuré :
- J’apporte avec moi le drapeau blanc des pourparlers. Ouvrez vos portes.
- Pourquoi devrions-nous vous ouvrir nos portes, alors que nous sommes très bien ou nous sommes, humains ?! Dit l’Elfe Thorndir, qui était le propriétaire du Château, et chef, en quelque sorte.
- Fort bien. Comme vous le voyez, derrière moi l’armée royale se tient prête à annihiler toute forme de vie derrière ces murailles, si vous refusez l’offre que j’ai à vous faire. M’avez-vous bien compris ?!
- C’est n’est pas parce que je suis un Elfe que je ne comprends pas ce que vous dite, triste sir. Dite donc vos termes, quel qu’il soit …
- Rendez-vous, et vos vies serons épargné. Seul ce château se verra détruit, et vous serez gracieusement accueillis chez notre roi, qui …
- Le seul roi qui méritait de l’être à été assassiné, et nul autre que lui ne sera reconnu par quiconque en cette place. L’offre que vous nous proposez n’est qu’un tissu de mensonge. Vous nous offrez le droit de revenir dans vos villes ?! En étant sur que nos demeure serons incendié, et nos familles assassinées ?! Vous offre est à l’image de vos âmes, non par noir que l’ambre, mais bien pourrîtes comme la pomme. Allez-vous en, et que s’il faut que ce soit par le sang que nos voix sont entendu, ainsi soit-il.
La cavalier observa l’Elfe durant un long moment, puis hua son cheval, et le fit faire demi-tour. Alors qu’il repartait, Thorndir dit, d’une voix forte, et qui n’admettait aucun regret :
- Aujourd’hui, nos sorts serons fixé. C’est dans le sang, et non dans les paroles que le monde s’écrit, et, en ce jour, c’est notre marque que nous déposerons dans l’histoire ! Aujourd’hui, nous devenons immortels ! De par tout le pays, chaque être vivant pourra se dire : En ce jour, ils sont morts, mais pas en vain ! Armez vos arcs, videz vos âmes, voici venir notre destin !
Il se retourna, et encocha une flèche, bientôt imiter par d’autre. La fureur des sabots qui martèlent le sol brisant le silence. Peu à peu, les cavaliers se rapprochaient des murailles, sans qu’aucune résistance leurs soient opposé. La panique commençait à prendre certain, mais Thorndir dit :
- Ne bouger pas … ne bougez pas … ne … Maintenant !
Soudain, des centaines de traits filèrent vers les chevaliers, masquant leur vue. Le choc fut soudain, mortel. Projetés de leurs montures, Certain furent projeté à terre, mortellement atteint. Mais dès que les premières flèches furent décochées, un hurlement s’éleva, et chaque fantassin se projeta en avant, arme au poing. Dans une débandade furieuse, ils parvinrent aux murailles.

Thème musical : Blackhole - Hell's Maw

L’agitation régnait en maitre absolue sur les remparts. Dans la discorde, Kiba, tentant de garder son calme, vit avec effroi le premier homme prendre pied sur les remparts. IL mourut rapidement, décapité par une hache Elfe, mais fut vite suivit par d’autre. Bientôt, les remparts étaient envahis d’opposant, qui repoussait peu à peu les défenseurs. Ces derniers peinaient à ne pas reculer. Soudain, une seconde échelle fut posé, et une troisième. Quelques secondes plus tard, il y avait presque autant d’homme que de Non sur le rempart. Luttant pour ne pas sombrer, Thorndir et ses hommes, isolés dans la masse, se battaient avec furie, mais une furie vaine. Avait que Kiba ou qui que ce soit d’autre n’ait put leur venir en aide, Thorndir se retrouva bientôt seul face à la cohue d’adversaire. L’un d’eux se jeta sur lui, il se retrouva décapité. Alors que la masse fondait sur lui, Kiba, sur l’un rempart opposé, tentait de contenir une vague. Sa lace brisée, il se servait de ses crocs et de ses griffes pour survivre, mais Pickelnose dut bientôt courir à son secours, le voyant en mauvaise posture. Le Furry ne put qu’admirer l’aisance avec laquelle le nain maniait son arme, faisait voler les corps de-ci delà. Soudain, une clameur bien distincte s’éleva dans les airs. Retraite … Retraite ! Les remparts furent abandonné par les défenseurs, et ceux qui n’avaient put fuir tomba sous les coups. Kiba courait dans le village, à la recherche d’un abri, et se terra sous un porche, attendant son heure. Imité par chaque combattant encore vivant, ils n’eurent pas à attendre longtemps. Alors que les soldats de Roi approchaient, de dessous les sols, sous les porches, de derrière les maisons, les survivants se jetèrent sur leurs ennemis dans une rage décuplé. Alors que les corps tombaient, Kiba, dos-à-dos avec Merda’, vit le mercenaire aux longs cheveux s’approcher, arme à la main, du sang frais en dégoulinait. D’un geste de la main, ceux qui les menaçaient s’enflammèrent, et brulèrent à mort. D’autre vinrent les remplacer, et, dans la furie du combat, Kiba dit :
- N’y-a-t-il aucun moyen de … ?!
- Si, il y a une dernière défense, mais on ne … répondit l’homme, qui fut de suite coupé par Merda’ :
- Vous n’y penser pas ?! Ils sont …
- Contrôlé ! Vous semblez l’oublier et je … après qu’une tête soit tombée, il continua : il le faut !
- Qui a la corne ?!
- C’est Thorndir !
Kiba se jeta sur un ennemi, et le dévora d’un coup sec. Il dit ensuite :
- Que … qu’elle est votre moyen ?!
- Les anciens bâtisseurs avaient enfermé … dans les sous-sols du palais, des entités protectrices, qui obéiraient au son d’une corne. Cette corne fut donner à Thorndir, et il faudrait qu’il …
- Trop tard, voyez !
Kiba désigna les remparts. En leurs hauteurs, Thorndir, l’armure couverte du sang de ses ennemis, affrontait en duel le cavalier. Ce dernier, maniant avec une adresse déconcertante son immense épée, semblait faire reculer l’Elfe. En effet, il perdait peu à peu du terrain, et ses coups manquaient d’adresse. Soudain, son arme vola dans les airs, et son corps fut d’un coup transpercé de part en part. L’épée du cavalier enfoncé profondément dans l’estomac, il s’effondra, mort avant d’avoir touché le sol. Le cavalier, de suite, s’empara de la corne. Il souffla six fois dedans. Quelques secondes plus tard, le sol se mit à trembler, et le sol se craquela.
- Mais qu’est-ce que … ?!
- Oh non, oh mon Dieu …

Thème musical : Cold - With my mind

Le sol se fissura de plus belle, et, de dessous les entrailles de la terre, un immense démon en sortit. Haut comme dix humains, une peau d’une couleur d’ébène, et ses yeux brulait tel un feu incandescent. Deux immenses ailes pendaient dans son dos, et deux cornes trônaient sur le haut de son crâne. Il tenait dans l’une de ses mains une épée aussi grande qu’un arbre. Alors qu’ils finissaient d’apparaître en ce monde, brisant le cercle protecteur qui le retenait, les cieux s’assombrirent, et des éclairs rouges déchirèrent les ténèbres naissant. Abasourdis, Kiba ne bougea plus un membre. La puissance que le Démon dégageait était si immense qu’il ne pouvait être contenu que dans le second cercle, alors comment l’homme avait-il put l’invoquer ?! Alors qu’ils se posaient la question, Merdabill, devinant ses pensées, lui répondit :
- Il n’a jamais été emprisonné dans les cercles. Ce démon était censé arrêté l’apocalypse d’une fin du monde, si elle devait approcher. C’était le garde-fou des anciens maitre de cette cité.
- Sauf que maintenant, la fin du monde, ça risque d’être lui !
- Non. Les ténèbres que vous voyez ne sont … qu’une illusion. Mais les coups qu’il vous portera seront bien réels, par contre.
- IL n’y a aucun moyen de l’approcher ?!
- Et sa peau est à l’épreuve des coups. Seule une magie puissante peu le détruire.
- Et il y des mages, ici ?! Demanda le mercenaire.
La seule réponse qu’il put obtenir fut l’air désolée de Merdabill. Rageant, il remarqua que le démon s’activa. Il commençait à faucher les hommes qui se trouvaient près de lui. Intrigué, il ne compris pas pourquoi le monstre tuait les hommes, alors qu’il était censée être sous le contrôle total du possesseur de la corne. Inquiet qu’il est échappé au contrôle de l’objet, il regarda vers le cavalier. Ce dernier levait, depuis els remparts, bien haut la corne, et criait des ordres au monstre, qui obéissait. Il lui demandait donc de tuer ces propres hommes, c’était impossible que … A moins que …
- Le cavalier …
- Quoi, le cavalier ?! Qu’est-ce que … Oh nom d’un …
Ce dernier s’était presque transformé. Sa peau partait en lambeau, révélant une peau rouge et luisante en dessous. De même, ses yeux s’enflammèrent, et de petites cornes lui poussèrent sur le côté du crâne. Il tenait la corne dans ses mains maintenant crochu. Kiba observa la corne, puis le démon. Soudain, il eu une idée. Il murmura quelque chose à Merda’, qui fut d’abord très surprise, puis, se résignant, hocha la tête. Kiba fit de même vers le mercenaire, qui ne fit que sourire. Il se mit en garde, et partit à l’assaut, suivit de Merdabill.

Dès qu’ils furent devant le démon, ils passèrent à l’attaque. Le monstre, faisant tournoyer son immense épée, ne fit guère plus attention à eux qu’à tous les autres humains qui tenaient de battre en retraire, mais qui se faisait indéniablement fauché par la lame. Les corps volaient dans un sanglant carnage. Pour attirer l’attention sur eux, Merdabill leva ses mains dans le ciel. Ces dernières s’enflammèrent, et bientôt une boule de feu incandescent fusa vers le démon, qui ne put l’éviter. La boule l’atteint en plein visage, mais semblait n’avoir eu aucun effet. Les yeux du monstre cherchèrent, et trouvèrent l’auteur du sort. Hurlant, il se jeta sur elle, l’arme au poing. Il abatis son épie sur la jeune femme, mais l’arme fut arrêté à quelques centimètres de son visage. Le champ de force qu’elle avait déployé l’avait stoppé net . Alors qu’un second coup allait succéder au premier, le démon sentit une douleur dans son dos. Il se retourna, et vit un homme qui se tenait derrière lui, ses cheveux blancs tombant en cascade sur ses épaules, et les mains dans une étrange position. Elles s’illuminèrent d’une étrange lumière bleue, et un étrange signe se dessina au creux de ses paumes. Soudain, il y eu une explosion, et un éclair de lumière bleue le frappa dans le visage. Le démon recula d’un pas, puis, furieux, abattit sa lame à l’endroit précis ou se tenait l’homme. Cette fois, nulle barrière magique ne vint entraver sa route.
Le roulé-boulé qu’il venait de faire lui avait sauvé la vie. Alors que l’immense épée s’enfonçait dans la terre, il se releva, et renvoya une boule d’énergie sur son adversaire. IL dut se jeter à terre pour éviter la lame qui revint, avec pour but de lui trancher la tête. Alors que Merdabill lui envoyait des projectiles enflammer, lui, de son côté, avait cessé le feu, et tentait tant bien que mal à esquiver l’immense lame. Alors qu’il se jeta à nouveau sur le sol, sentant le déchirement de l’air par l’acier, qui sifflait à quelques centimètres de son visage, il se demanda si Kiba aurait ou non le temps d’accomplir sa part.

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 8:50 pm

Le Furry arriva sur le rempart. Accroupi pour ne pas se faire voir, il zigzagua entre les cadavres avachi sur le sol. Se forçant à ne pas regarder le visage inexpressif des morts, il avança vers le cavalier, tentant d’être aussi invisible que possible. Il serra bien fort dans sa main le poignard que lui avait donné Merdabill. S’il échouait, il en était fini d’eux. IL n’était même pas sur que cela fonctionnerait, et même s’il réussirait, il n’était certain qu’ils mourraient aussi. Seulement, l’heure n’était plus au doute, et Kiba s’avança à nouveau, résolu. Alors qu’il se rapprochait, il se coucha au sol, et continua sa progression en rampant sur le sol dur et froid du rempart. Alors qu’il passa près du cadavre de Thorndir, il ressera encore son emprise sur son poignard, et regarda en direction du démon. Ce dernier, immense et imposant, dominait Merdabill et le mercenaire de toute sa taille. Alors que l’un tentait d’esquiver les coups, l’autre lui lançait, sans grand effet, des projectiles enflammer. Kiba s’accroupi, et, utilisant les muscles puissants de ses jambes, il se projeta sur le cavalier, qui était plus monstre qu’homme à présent, et planta sa dague. Le bois tendre de la corne se fissura, et une immense fissure se créa à l’endroit du trou. Le cavalier, voyant ce que Kiba avait fait, hurla de rage, et tenta de se précipiter sur le Furry, qui s’était déjà relevé. Il n’eu même pas le temps de se lever que la corne explosa dans un immense jaillissement de lumière blanche. Les fondations même du palais s’effondrèrent sous la puissance. L’explosion déchira le ciel ténébreux, révélant la claire lueur du soleil. Peu à peu, la poussière retomba, et tout le site redevint calme. Alors qu’autrefois, l’immense château d’Arthontul se dressait fièrement, il n’en reste maintenant qu’un immense tas de gravas. Un silence de mort s’installa alors, et il ne fut briser que quelques minutes plus tard, lorsque Kiba, soulevant la pierre sous laquelle il était coincé, se releva. Sa blessure à la jambe avait été très endommagée, mais il ne s’en souciait pas. L’inquiétude se lisait sur son visage, alors qu’il recherchait des yeux un quelconque autre survivant. Soudain, alors qu’il avait presque perdu espoir, quelques pierres furent soulevé par magie, et Merdabill sortit du trou récemment crée, portant le mercenaire sur son épaule. Ce dernier, le visage en sang, avait été très touché par l’effondrement. Alors qu’elle passa devant Kiba, elle le déposa devant lui, et tenta de trouver quelque chose qui pourrait leur servir de lit, pour le reposer là. Alors que Merdabill disparaissait dans els décombres, le mercenaire s’assit péniblement, et dit à Kiba, d’une voix faible :
- Vous avez … fait du bon … travail, je vous en … félicite.
Kiba le rallongea, le convaincant que c’était mieux pour lui, et dit :
- Je vous en remercie, vous n’étiez pas mal non plus …
Le mercenaire leva sa main valide,e t pris celle de Kiba. Il la serra avec amitié, et dit, avait de s’endormir :
- Mon nom est Scorp’, souvenez-vous en …
Et il s’endormit, répondant à l’appel de Morphée.




Ci dessus, le Démon d'Arthontul

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3153
Age : 24
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 8:58 pm

Un seul mot : génial. Trés agreable a lire, quoique un peu copié au seigneur des anneaux mais bon pas grave. Tout lue d'une traite en regrettant que se soit pas plus long . Un grand bravo au meilleur ecrivain de la LATH ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 9:02 pm

Benji a écrit:
Un seul mot : génial. Trés agreable a lire, quoique un peu copié au seigneur des anneaux mais bon pas grave. Tout lue d'une traite en regrettant que se soit pas plus long . Un grand bravo au meilleur ecrivain de la LATH ^^

J'ai aps copié, j'ai regarder le film en même temps, ça a du m'influencer ^^'. Je m'excuse pour cette copie, ou qu'elle soit, désolée ^^'
Sinon, merci x), mais t'es un peu dans l'hyperbole, quand même, non ?! ^^

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3153
Age : 24
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 9:10 pm

Comment sa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 9:19 pm

Benji a écrit:
Comment sa ?

Ben meilleur écrivain ... x), mais merci Very Happy

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3153
Age : 24
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 9:22 pm

De la lath hein

Sinon pour en revenir dans l'histoire , pendant un moment je croyais qu'on parler de mon personnage mais quand j'ai vu la discusion avecv kiba j'ai sue que c'était pas moi. Il est trop gentils XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 9:39 pm

Benji a écrit:
De la lath hein

Sinon pour en revenir dans l'histoire , pendant un moment je croyais qu'on parler de mon personnage mais quand j'ai vu la discusion avecv kiba j'ai sue que c'était pas moi. Il est trop gentils XD

Oui, y'a trop de cheveux blancs x)

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vader

avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 25
Camps : Anti
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Lun 15 Déc 2008, 10:13 pm

Trés bon épisode


" Pendant ce temps Vader et Silver c'étaient perdu dans la foret de schlipack ............... x) "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATLANTIS

avatar

Masculin Nombre de messages : 3215
Age : 24
Rang : Floodeur tout prêt de l'avertissement
Camps : anti
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mar 16 Déc 2008, 12:32 am

génial la suite ^^


a quand que je massacre du monde moi ? Gnihi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mar 16 Déc 2008, 4:36 pm

ATLANTIS a écrit:
génial la suite ^^


a quand que je massacre du monde moi ? Gnihi !

pareil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Mar 16 Déc 2008, 7:54 pm

Ca arrive, ça arrive x)

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dirty Lord

avatar

Masculin Nombre de messages : 299
Age : 24
Localisation : Made In Japan
Camps : Parti Impérialiste des Manchots ^^
Date d'inscription : 12/08/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Jeu 18 Déc 2008, 10:41 pm

Super et totalement épique j'adore il est méchant Illidan Hurlorage xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lLinks
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3218
Age : 25
Localisation : Under the weeping moon.
Rang : Elite
Camps : Anti
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Jeu 18 Déc 2008, 10:51 pm

et moi ? je suis censé apparaitre un fois dans toute ta fic ? ^^

_________________


Profil LastFm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/lLinks
Scorp'
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1587
Age : 24
Camps : Anti
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 19 Déc 2008, 6:13 pm

lLinks a écrit:
et moi ? je suis censé apparaitre un fois dans toute ta fic ? ^^

Pouvez pas être patient, non ?! Gnihi !
Oui vous allez tous apparaitre, oui vous allez tuez des gens, ou y'aura du sang ... Noel
Non lLinks t'inquiète pas, t'aurai un rôle x)

_________________

In Nomeni Patri Et Fili Spiritus Sancti

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 19 Déc 2008, 6:53 pm

bon tu te bouge oui ou merde ???
Revenir en haut Aller en bas
Vader

avatar

Masculin Nombre de messages : 733
Age : 25
Camps : Anti
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 19 Déc 2008, 7:50 pm

Plus il y mettra du temps plus sa sera bien fait Gnihi ! ..........

Bon aller merde Psycho !

(Tous accro a ta fic agenou )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
death-metal

avatar

Féminin Nombre de messages : 747
Camps : Neutre
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 19 Déc 2008, 8:40 pm

Exellent comme d'hab' ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picklenose

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 23
Localisation : Angband
Camps : Anti
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Down With The Rain   Ven 19 Déc 2008, 9:10 pm

Tout a fait excelent.
J'aime beaucoup le rôle que je tiens dans cette histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Down With The Rain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Down With The Rain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Be The Rain: A Rusted-Guitars Tribute to Neil Young
» Little Summer Rain (Un peu de picking)
» [VIDEO] Rain - Cirque d'Hiver 11.06.09 + surprise!
» Pura Fe: Hold the Rain (Dixiefrog 2007)
» [VIDEO] We Are Golden & Rain - Le Grand Journal C+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SLE LATH :: Ligue Anti Tokio Hotel :: FICTIONS-
Sauter vers: