Bienvenue dans le cimetière de la LATH
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jess

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jess   Lun 24 Mar 2008, 3:36 pm

Voila une histoire que je viens de finir. C'est la première que j'écris donc je vous remercie d'avance pour votre indulgence ^^
Je la mettrais en plusieurs postes parce qu'elle est un peu longue.
Bonne lecture...


Généralement, on dit que les parents sont les seules personnes sur qui on peut toujours compter. Tu parles! Quand je vois où ça m'a mené je réfléchirais à deux fois avant de sortir des conneries pareilles!

Je m'appelle Jess et j'ai 15 ans et demi. J'ai toujours détesté mon prénom. Il me fait penser à ces filles qu'on voit dans les films pornos. Certains les considèrent comme des actrices, moi j'appelle ça des salopes! Et puis pour être franche je trouve que c'est pas une vie ce qu'elles font. Je dis ça en connaissance de cause, sauf que ce que j'ai pu faire, je ne l'ai pas fait par plaisir...

Aussi loin que je me souvienne, mes parents n'ont jamais rien fait pour que je sois heureuse. Déja, le fait que tous les deux soient alcooliques ça aide pas vraiment. Mais si ça n'avait été que ça... Je pense que j'aurais pu supporter leurs engueulades, leurs menaces mutuelles, toutes les fois où j'ai été battu parce que j'étais soit disant la cause de leurs disputes. Mais apparement ça ne leur a pas suffi... Parfois j'ai l'impression, que leur plus grand bonheur était de me faire du mal, de m'humilier, me rabaisser.
C'est vers l'âge de cinq ans que mon père a commencé à me faire vivre l'inoubliable. L'inoubliable mais celui pour lequel on donnerait tout afin de le faire disparaître. Je n'étais qu'une enfant pourtant je me souviens de tous les détails. Je me souviens des larmes brulantes qui coulaient sur mes joues à la suite d'une énième dispute entre mes parents. "J'aurais du te tuer lorsque tu es née!". C'est ce que ma mère m'avait craché à la figure sans aucune raison sauf peut-être son taux d'alcoolémie extrêmement élevé. J'étais roulée en boule sur mon lit, essayant de chasser ces paroles de mon esprit mais en vain. Je priais pour que Dieu existe et si c'était le cas, qu'il fasse que mes parents m'aiment. Qu'ils m'aiment comme les parents de mes camarades d'écoles aimaient leurs enfants. Quelques minutes plus tard j'eus la certitude que Dieu n'existait pas...
Revenir en haut Aller en bas
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 25
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 3:41 pm

c est... fort , ya pas de mot asser puissant pour caractériser se qu on ressent a la lecture bravo mite!
On aimerait vraiment pas vivre la vie de cette enfant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 25
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 3:43 pm

Waow... CA, c'est ce que j'appelle une intro qui a de la gueule ! Shocked

Sérieusement, bravo ! Yeah

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:03 pm

Merci Very Happy

Bon ben je vous met la suite pour la peine ^^


Mon père entra dans ma chambre. Je sortis de mon lit et me mit dans un recoin de ma chambre m'attendant à une autre raclée de sa part. Mais il avait un petit sourire aux lèvres. Un sourire que je ne lui avait jamais vu jusqu'alors mais au lieu de me méfier, je m'avançais lentement vers mon lit. "Viens ici ma petite Jess..."

Il voulut me prendre tendrement dans ses bras mais son manque d'habitude était flagrant.
"N'écoutes pas ce que te dis ta maman. Elle n'est pas dans son état normal. Moi je sais que tu es une gentille petite fille."
Je n'en revenais pas. Mon père me disant des choses pareilles. Je me collais un peu plus contre lui, malgré l'odeur âcre de l'alcool qui émanait de son corps.
"Tu vas d'ailleurs montrer à papa à quel point tu l'aimes en lui rendant un petit service..."
Je levais les yeux vers son visage déja détruit par ses excès, j'étais prête à tout pour gagner son estime.
Il se leva, et déboutonna son pantalon, qu'il baissa ensuite.
"C'est comme un biberon, ouvres bien la bouche ma chérie..."
Je ne comprenais pas mais j'obéis. Il m'introduit alors son sexe dans la bouche, me disant quoi faire pour lui procurer du plaisir.
Je voulais arrêter mais son air satisfait m'incita à continuer. Ensuite, il se baissa et me déshabilla tout doucement. Je sentais ses mains râpeuses sur mon corps de petite fille. Ses mains qui allaient dans des endroits où moi-même je n'étais jamais allé. Puis je sentis quelque chose en moi. J'avais mal, horriblement mal. Il me dit que je prendrais l'habitude, que c'était le début c'était donc normal que j'éprouve ça. Mais la douleur était de plus en plus forte. Je me mis à pleurer, c'est là que mon père me mit une claque.
"Ferme-là! C'est tout ce que tu mérites, souffrir comme je souffre depuis que tu es née!"
Je pleurais silencieusement, attendant que mon calvaire se termine. Plusieurs minutes plus tard, il se leva et quitta ma chambre sans un mot.
Je quittais mon lit en larmes et me réfugiais dans un coin de ma chambre. Plus jamais je ne dormirais dans ce lit. Je mis des heures pour sécher mes larmes et ce soir là, je dormis par terre.
Sans que mon père ne me l'ai dit, je m'étais promise de ne pas en parler à ma mère. Non pas qu'elle lui en aurait voulu, je n'étais rien à ses yeux, mais je reste persuadée qu'elle aurait trouvé un moyen de mettre ça sur mon dos.
Mon père remettait ça régulièrement, jusqu'à ce que cela se passe chaque jour. Je ne dormais pratiquement plus. J'avais peur que mon père ne s'introduise dans ma chambre lors de mon sommeil. Je passais mon temps à pleurer, son image était ancrée dans ma tête, je ne parvenais pas à l'effacer. Je ressentais chaque jour un peu plus de honte à l'idée d'être l'objet de désir de mon père. Mais ma honte n'était rien comparée à celle que j'éprouvais quelques mois plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:07 pm

..... un peu deg ta fic honnetemment mais bien écrit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 25
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:09 pm

mais le pire c est de se dire que c est certainement la même chose pour de jeunes filles même en france..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:09 pm

Désolée benji ^^
Mais merci quand même
Revenir en haut Aller en bas
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:14 pm

j'oserais plus donner le biberon au enfant que je garde maintenant lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 25
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:32 pm

Le pire, c'est que des... monstres de ce genre existent vraiment ! pale

C'est quand j'entends parler d'horreurs de ce genre au JT que je prie pour que la peine de mort soit rétablie en Belgique ! Mais pas la peine de mort indolore, genre on t'endors et on t'injecte du poison... non, une peine de mort qui ferait trépasser les pédophiles et les salopards de ce genre dans des souffrances inimaginables, car les personnes de ce genre ne méritent que ça ! Mad

Aah... qu'est-ce que je voudrais que Dutroux et Fourniret se fassent éviscérer à petit feux avec des crochets émoussés ! sombre

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:40 pm

faudrait mettre leur membre dans une mixeur, faire un garrot a chaque fois pour pas qu'ils meurent, mettre du sel dessus et pour finir appeler un chien ou un loup qui le bouffe lentement sans ses jambe et vras comme dans sin cyté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:42 pm

Surudoi Kiba a écrit:
Le pire, c'est que des... monstres de ce genre existent vraiment ! pale

C'est quand j'entends parler d'horreurs de ce genre au JT que je prie pour que la peine de mort soit rétablie en Belgique ! Mais pas la peine de mort indolore, genre on t'endors et on t'injecte du poison... non, une peine de mort qui ferait trépasser les pédophiles et les salopards de ce genre dans des souffrances inimaginables, car les personnes de ce genre ne méritent que ça ! Mad

Aah... qu'est-ce que je voudrais que Dutroux et Fourniret se fassent éviscérer à petit feux avec des crochets émoussés ! sombre


Et moi donc... ça me dégoûte les gens comme ça. Ils méritent pas de vivre!
Revenir en haut Aller en bas
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 25
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:44 pm

'Faudrait les fouetter jusqu'à ce qu'ils meurent de douleur, ou qu'ils perdent trop de sang ! Evil or Very Mad

Mais pas avec un bête fouet ordinaire ! Mais avec un truc comme ça, avec des billes de plomb ou des crochets au bout des lanières !

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:45 pm

surtout comment des malade peuvent faire sa, violer une fille de 5-8 ans, commetn ils osent penser a faire sa, comment ils osent fair esubir a des enfant , comment ils font a procurer du plaisir a faire sa a un enfant en pleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:46 pm

C'est des malades mentaux c'est tout. Franchement je vois rien d'autre.
Tu peux pas faire une chose pareille en étant dans un état normal c'est pas possible ou alors t'as vraiment pas de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 25
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:50 pm

L'an passé, un de nos profs nous a raconté certaines horreurs commises par Marc Dutroux avant l'affaire de Julie et Mélissa...
Oh, par tous les Kamis ! C'était atroce ! pale
Si jamais j'avais un jour une bonne ocasion d'assassiner Dutroux, je ne m'en priverais pas ! Je lui ouvrirais la gorge devant les familles de ses victimes ! Mad

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 25
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:51 pm

mais que pourraient faire les kamis (esprit en japonais) devant t en d horreur!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:52 pm

Bon suite à la décision de Nekro je dois mettre la suite de mon histoire ^^


Un soir d'hiver, alors que je regardais la neige tomber à travers la fenêtre, mon père entra dans ma chambre. J'éprouvais moins de peur qu'avant, simplement une douleur physique et morale lorsqu'il me forçait à faire toutes ces choses. Mais cette fois-ci il était accompagné de ma mère! Je ne saurais dire lequel des deux était le pire. Mon père qui me violait ou ma mère qui nous regardait avec sur le visage une expression d'extase. Elle participait maintenant aux rituels dans lesquels j'avais, bien malgré moi, le rôle principal. Elle me giflait parfois pendant que mon père s'amusait avec mon corps, ou bien elle prenait sa place...


Tout cela dura six ans. Six longues années pendant lesquelles j'espérais chaque jour que quelqu'un me sorte de cet enfer. Mes parents m'avaient depuis bien longtemps fait arrêter l'école, je restais cloîtrée dans ma chambre. Mes chances de m'en sortir étaient donc très minces. Je mangeais uniquement lorsque mes parents pensaient à préparer un repas qui n'était même pas digne de ce nom. Mais ça faisait longtemps que je ne connaissais plus la sensation de faim. Comme si mes parents ne voulaient que je n'éprouve plus que de la douleur et de la honte. Et ils y arrivaient.
Aux viols s'ajoutaient les blessures physiques. Chaque jour je me sentais mourir un peu plus de l'intérieur. Je maudissais mon corps mutilé et le sang qui coulait dans mes veines car c'était tout ce qui me rattachait à la vie. J'enviais les morts, eux au moins ne ressentaient plus rien. C'était mon rêve: ne plus ressentir la douleur, l'humiliation, l'absence d'amour... Mourir était devenu mon idéal de vie.

Je passais mes journées devant la fenêtre, à regarder les enfants qui s'amusaient. Cette insouciance je ne l'avait jamais connue, je voyais avec envie leurs sourires radieux, à jouer à la marelle, aux billes, à sauter à la corde. Et quand il n'y avait personne dans les rues, je restais immobile dans ma chambre à contempler les murs sans les voir. Je ne savais ni lire, ni écrire à mon grand désespoir. J'aurais tellement aimé mettre des mots sur ce que je ressentais. Peut-être que ça m'aurait aidé à mieux le vivre d'une certaine façon. J'aurais évacué le mal-être qui m'habitait. Mais j'en étais incapable. Inutile donc de me plaindre plus longtemps de cette lacune qui se rajoutait à tant d'autres...

A l'âge de 11 ans, les choses changèrent. J'étais devenue squelettique, un vrai zombie... Je vivais dans le noir, mes parents m'avaient privés de mes derniers instants d'évasion en condamnant ma fenêtre. Je restais allongée sur le plancher de ma chambre, le moindre bruit me faisait sursauter. Un calvaire qui continua encore pendant quatre longues années...


Dernière édition par mite987 le Lun 24 Mar 2008, 4:53 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:52 pm

les violeur et pedophile sont des bete immonde meme pas un chien ou un vautour ne se viole pas entre eux la prevue que l'homme est la chose la plus horrible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:54 pm

oh my good Shocked c'ets horrible se que tu écris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 25
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 4:55 pm

non, tous les hommes ne sont pas mauvais, mais je pense bien qu'assassiner un pédophile devrait être un acte récompensé, et non puni par la loi !

Mite, ta fic est captivante, et j'attends impatiemment la suite ! Yeah

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 5:02 pm

enfin heuresement que mes parent sont pas comme sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 5:08 pm

Merci Surudoi Smile

Je crois que toute mon histoire sera postée aujourd'hui en fait ^^
Voila pour toi (et pour montrer à nekro que c'est pas toujours "glauque" ^^)

Et puis ma chance arriva à un moment où je ne l'espérais plus. J'entendais des éclats de voix de mes "parents" qui provenaient du salon au cours d'une énième dispute. Les coups qu'ils se donnaient m'étaient familiers, tout comme ceux que je recevais. Plusieurs fois j'ai espéré qu'ils meurent de leur violence! Qu'ils meurent de me l'avoir fait subir et de se l'infliger à eux-même, en vain... Puis ce jour-là, d'après les bruits qui me parvenaient et un choc violent, je déduis qu'ils avaient fracassé le miroir qui se trouvait derrière le canapé. Mon père poussa un hurlement de rage puis un bruit sourd stoppa ce fracas.

Un silence impressionnant envahit chaque pièce de la maison, même à l'extérieur il ne semblait y avoir aucun mouvement. Je n'entendais que mon coeur qui battait de plus en plus vite... de plus en plus fort... J'eesayais de m'en détacher pour arriver à comprendre ce que disait mon père. Mais c'était impossible. Je ne percevais que des bribes de phrases qui se suivaient sans avoir de sens. Je ne distinguais que le ton de sa voix. L'angoisse et la peur le transperçaient, ses airs brusques et sadique que j'avais si longtemps connu l'avaient momentanément quitté. Je m'aperçus alors que je n'avais pas entendu ma mère depuis le choc. Mon coeur se remit à battre très fort, je le sentais cogner contre mes tempes. J'avais l'impression que mon corps entier battait au rythme de ce coeur qui ne s'était pas autant exprimé depuis des années.
Je tendis à nouveau l'oreille: mon père avait décroché le téléphone et semblait appeller les pompiers ou bien le samu. Il raccrocha et le silence se fit à nouveau. Le temps s'écoulait et une lueur d'espoir grandissait en moi, j'essayais de ne pas trop m'y accrocher, c'était surement de la folie. Après toutes ces années, je n'osais croire que ce que j'avais tant espéré était peut etre sur le point de se passer. Et pourtant...
Tout se passa très vite: j'entendis une sirène approcher de la maison, la porte s'ouvrir, mon père indiquer aux pompiers, surement, où se trouvait ma mère, puis quelques secondes plus tard le silence revint...

J'attendis de ne plus entendre le bruit de la sirène qui s'éloignait. Quand ce fut chose faite je me levais doucement. Bien qu'il n'y ait personne dans la maison je traversais ma chambre sans un bruit. Je mis la main sur la poignée de ma porte, mon coeur battait à tout rompre... Mes "parents" ne fermaient pas la porte de ma chambre à clé, ils savaient très bien que je ne me risquerais pas à me jeter dans la gueule du loup. Et ils avaient raison... Depuis le premier viol de mon père en fait, je ne voulais plus en sortir, c'était mon refuge et mon lieu de torture. Ma courte vie c'était ici que je l'avais passé. Ici que mes larmes avaient été versées, ici que l'envie de mettre fin à mes jours m'était venue, ici que je mourus avant même d'avoir vécu...

Je tournais la poignée, non sans une certaine appréhension. Après tout, cela faisait plusieurs années que je n'étais pas sortie de ma chambre. J'ouvris la porte... Rien n'avait changé. Tout était resté exactement comme dans mes souvenirs. Avec plus de poussière peut être... Je tournais la tête vers la droite et vis les escaliers qui descendaient. Je me revis sept ans plus tôt, recroquevillée en haut de ces marches à pleurer en entendant mes parents se disputer. Pleurer... Tout ça paraissait si loin à présent. Je secouais ma tête brusquement, il ne fallait pas que je traine. Je descendis les escaliers. Parvenue en bas je m'arrêtais essayant de percevoir un bruit, une présence. Rien. Mon père avait donc bien accompagné ma mère à l'hopital. Cela voulait-il dire qu'il l'aimait? Qu'il l'aimait vraiment? Ca paraissait tellement étonnant...
Plusieurs fois j'avais vu des couples marcher main dans la main en regardant par la fenêtre de ma chambre. Et plusieurs fois je les avais envié. Je ne connaissais pas ce sentiment, en tout cas je ne l'avais jamais ressenti, mais il paraissait tellement beau vu de l'extérieur. Ces êtres qui se regardent avec toute la tendresse du monde, ces sourires qui paraissent volés au bonheur lui-même, ces caresses qui ne semblent être destinées à personne d'autre...
Mes parents n'étaient pas comme ça. Jamais je ne les avais vu échanger un seul moment de douceur, de complicité. A croire que l'amour, si c'en était vraiment, existe sous des formes vraiment différentes.
Il faisait sombre dans la maison, des petits filets de lumière passaient par les ouvertures des volets mais il n'y avait aucune autre provenance d'un quelconque rayon de soleil. Cette maison ressemblait ressemblait un peu à l'intérieur de ma tête: du noir. Aucune chaleur, aucune joie. Tout n'était que tristesse et désespoir... Je ne regrettais vraiment de partir, de quitter toutes ces choses qui m'avaient détruite à un âge où l'on profite de la vie. Normalement...
Revenir en haut Aller en bas
Kiba
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3800
Age : 25
Localisation : Anthrocon
Rang : Kitsune Admin
Chroniqueur du Furry
Meilleur posteur
Camps : Dévoreur de groupies >:3
Status : Revenant
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 5:12 pm

C'est superbe ! Yeah

Mais pourquoi Jess n'est-elle pas sortie au moment où les secours étaient dans la maison ? Elle aurait pu envoyer ses bourreaux en taule pour toujours !

_________________


Proud To Be A Furry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benji
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3157
Age : 25
Localisation : Champs sur Marne
Rang : Détraqué sexuel officiel de la LATH
Camps : Anti
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 5:13 pm

oé la mere va crever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NékroMétal
Chroniqueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3038
Age : 25
Localisation : Dans Mär Haeven
Rang : Chroniqueur de littérature
Camps : Membre des Souseiji Kitsune, et Anti !
Status : Brave toutou de Benji
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Jess   Lun 24 Mar 2008, 5:14 pm

j'ai pensé la même chose que mon souseiji
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jess   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jess
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeci Jess la mixtape !
» Mojo Jess Coton, mon nouveau groupe
» J.C JESS Not Ready To Rust (2018) Heavy Metal Annecy, Annemasse
» Wolfgang Windgassen
» Jess Floyd Thomas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SLE LATH :: AUTRE :: FICTIONS-
Sauter vers: